mis à jour le

Législatives au Togo : premiers votes des forces de l'armée et de sécurité

Les forces armées et de sécurité ont voté lundi par anticipation dans le cadre des législatives du 25 juillet prochain. Des élections qui doivent doter les Togolais d'une Assemblée nationale de 91 sièges. « Chargées de veiller sur la sécurité des élections, les forces armées et de sécurité sont donc autorisées à accomplir leur devoir civique avant la date du scrutin. Aisni, elles seront disponibles pour assurer pleinement la sécurité le jour du scrutin », a expliqué à la presse la Commission électorale nationale indépendante (CENI), chargée de l'organisation des élections.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

législatives

AFP

Législatives au Sénégal: confirmation du succès de la coalition au pouvoir

Législatives au Sénégal: confirmation du succès de la coalition au pouvoir

AFP

Sénégal: la majorité présidentielle remporte haut la main les législatives

Sénégal: la majorité présidentielle remporte haut la main les législatives

AFP

Sénégal: la majorité a remporté les législatives

Sénégal: la majorité a remporté les législatives

Togo

AFP

Le Togo frappe

Le Togo frappe

AFP

Le FMI approuve un programme de prêts de 241 millions de dollars au Togo

Le FMI approuve un programme de prêts de 241 millions de dollars au Togo

AFP

CAN: le Togo impuissant face

CAN: le Togo impuissant face

sécurité

AFP

Egypte: 18 morts dans une attaque contre des forces de sécurité revendiquée par l'EI

Egypte: 18 morts dans une attaque contre des forces de sécurité revendiquée par l'EI

AFP

De retour au Nigeria, le président Buhari reprend en main la sécurité du pays

De retour au Nigeria, le président Buhari reprend en main la sécurité du pays

AFP

Attentat au Burkina: les forces de sécurité doivent miser sur la coopération

Attentat au Burkina: les forces de sécurité doivent miser sur la coopération