mis à jour le

Pêche illicite<br>Le Maroc veut verrouiller son marché

Points: 
Un projet de loi sur la lutte contre cette activité examiné aujourd'hui en commission
Le texte définit les différentes activités prohibées
Obligation de notification préalable pour attester de la légalité des prises

Le Maroc veut fermer ses ports à la pêche illégale. En effet, Rabat veut renforcer ses efforts de lutte contre la pêche illicite en mettant en place un arsenal juridique en harmonie avec la réglementation internationale. Un projet de loi sera présenté aujourd’hui par Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, devant les membres de la commission des secteurs productifs de la Chambre des représentants.

Légende Image: 

En mettant en place ce projet de loi, le Maroc entend consolider les efforts menés en termes de lutte contre la pêche illicite, afin de se conformer aux normes internationales, et couper l’accès à son marché aux produits issus des prises illégales

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

pêche

Pêche

Il faut protéger les petits pêcheurs africains qui apportent beaucoup à l'économie

Il faut protéger les petits pêcheurs africains qui apportent beaucoup à l'économie

Pêche

L'économie bleue, levier de croissance durable pour l'Afrique

L'économie bleue, levier de croissance durable pour l'Afrique

AFP

Zimbabwe: le lac Kariba quasiment

Zimbabwe: le lac Kariba quasiment

Maroc

AFP

Le roi du Maroc se pose en défenseur des intérêts de l'Afrique

Le roi du Maroc se pose en défenseur des intérêts de l'Afrique

AFP

Mondial-2026: le président de la CAF appelle

Mondial-2026: le président de la CAF appelle

AFP

Mondial-2026: le Maroc encore et toujours candidat

Mondial-2026: le Maroc encore et toujours candidat

marche

AFP

Attaque au Burkina: marche silencieuse contre la "barbarie"

Attaque au Burkina: marche silencieuse contre la "barbarie"

AFP

Législatives au Sénégal: l'ex-président Wade appelle

Législatives au Sénégal: l'ex-président Wade appelle

AFP

Maroc: la police disperse les rassemblements

Maroc: la police disperse les rassemblements