mis à jour le

Me Wade veut la réunification de la famille libérale sans Pape Diop

L'ancien président du Sénégal ne vit plus que pour une chose : la réunification de sa famille, disloquée par les caprices de la politique. Dans un manifeste publié par le quotidien l'As, le pape du Sopi appelle ses « fils » , à savoir Idrissa Seck et Macky Sall à une reconstitution de la famille libérale. Pape Diop de Bokk Gis-gis est zappé.

Le président Wade, prédécesseur de Macky Sall au pouvoir est attendu à Dakar dans les jours qui viennent. Mais avant son retour, le pape du Sopi a tenu à lancer un appel à l'endroit de ses « fils », Idrissa Seck et Macky Sall pour des retrouvailles libérales. Dans un manifeste intitulé « Appel à la reconstruction de la Grande famille libérale », Me Abdoulaye Wade convie ces enfants bannis dans ce grand ensemble qui regroupera tous les libéraux du Sénégal. « Aujourd'hui, les circonstances m'amènent à joindre ma voix à celle de nos frères et s½urs qui appellent tous ceux qui militent ou ont milité sous la bannière du libéralisme incarné par le Pds pour sauver le Sénégal en danger (...). je respecte le choix des uns et des autres, mais je leur demande de se rappeler qu'a un moment donné de leur vie, ils ont partagé notre idéal et ont contribué à leur manière, aux changements positifs que nous avons apporté à notre pays, à travers une lutte qui n'a pas toujours été facile et a souvent nécessité des sacrifices qui ont pour noms privations de liberté, brimades, exactions », fait-il constater non sans dresser un tableau des idéologies et des doctrines politiques au Sénégal.
Après avoir fait l'état des lieux en zappant royalement le patron de Bokk Gis-gis, Pape Diop, l'ancien chef de l'Etat sénégalais croit savoir que l'heure n'est plus à l'exclusion. « Elle est plutôt à l'union, en taisant nos querelles et nos différends », ajoute Wade qui regrette le fait que le pays soit tombé entre les mains de « manipulateurs néocolonialistes » qui, à son avis, sont en train de reconquérir en Afrique leurs bases économiques arrachées au Sénégal, par le peuple sous la direction du Pds.
Pour relever le défi qu'il s'est fixé, l'ancien homme fort du pays demande à ses fidèles de dérouler le programme qu'il a déjà ficelé avant son retour à Dakar. ainsi, Oumar Sarr et ses frères doivent entamer des discussions libres sur la question à travers des réunions des instances à tous les niveaux du Pds. de concert avec Oumar Sarr, Wade fait savoir qu'il recevra militants, responsables ainsi que tous ceux qui ont décidé de revenir au Pds.

REWMI.COM/MSD

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

Wade

AFP

Législatives au Sénégal: l'ex-président Wade appelle

Législatives au Sénégal: l'ex-président Wade appelle

AFP

Législatives/Sénégal: l'ex-président Wade rentre

Législatives/Sénégal: l'ex-président Wade rentre

AFP

Sénégal: l'ex-président Wade candidat aux législatives

Sénégal: l'ex-président Wade candidat aux législatives

famille

AFP

Zimbabwe: de très chers cadeaux d'anniversaire pour la famille de Mugabe

Zimbabwe: de très chers cadeaux d'anniversaire pour la famille de Mugabe

AFP

Soudan du Sud: les enfants perdus du conflit, réfugiés sans famille

Soudan du Sud: les enfants perdus du conflit, réfugiés sans famille

AFP

Côte d'Ivoire: après six ans de séparation, des jeunes retrouvent leur famille

Côte d'Ivoire: après six ans de séparation, des jeunes retrouvent leur famille

pape

AFP

Le pape dénonce les attaques contre des chrétiens au Nigeria et en Centrafrique

Le pape dénonce les attaques contre des chrétiens au Nigeria et en Centrafrique

AFP

CAN

CAN

AFP

Soudan du Sud: faute d'y aller, le pape envoie de l'argent

Soudan du Sud: faute d'y aller, le pape envoie de l'argent