mis à jour le

Scolaires refugiés maliens à Bobo-Dioulasso : 100 % de réussite au CEP session 2013

Les enfants réfugiés maliens à Bobo-Dioulasso ont obtenu une brillante réussite scolaire 2012-2013. En plus de 100 % au Certificat d'aptitude primaire (CEP), la centaine d'enfants touaregs identifiés par les services compétents sont tous admis en classe supérieure. Une fête de récompense leur a été organisée le vendredi 19 juillet 2013.

La fête de fin d'année scolaire au profit des écoliers réfugiés maliens dans la ville de Bobo-Dioulasso a eu lieu à "Bobo2010". A l'occasion, parents d'élèves de réfugiés, encadreurs pédagogique, enseignants, des responsables d'antenne Haut-commissariat de refugiés (HCR), Terre des hommes, CONAREF, sont venus témoigner leur soutien indéfectible à la scolarisation de ces enfants.

« Cette journée, au-delà de son caractère festif, représente pour nous une opportunité de remerciement et d'encouragement des acteurs et des partenaires du projet réfugié malien », a d'entrée, introduit Yaya Soulama, chef de zone de Bobo de l'ONG Terre Des Hommes. Innocents mais conscients de l'importance de l'éducation, les enfants touaregs ont accordé un intérêt manifeste à cette fête à eux dédiée. Nombreux, aucun n'a voulu se faire conter l'événement, premier du genre. Des prestations d'artistes amateurs de Bobo, de sketches, de chants et danses... ont constitué les moments forts de cette cérémonie festive.

Une fête qui selon le chef de zone s'inscrit dans le cadre des activités du projet refugié malien financé par l'UNICEF dont l'objectif est de favoriser la scolarisation et la protection des enfants réfugiés. A en croire Yaya Soulama, la mise en ½uvre des activités du volet scolarisation a permis d'atteindre entre autres résultats : l'identification de l'inscription de 130 enfants dont 101e réfugiés et 19 burkinabé, l'obtention de résultats scolaire avec un taux de succès de 85 % pour tous les élèves et de 99 % au CEP soit 100 % pour les enfants refugiés et 99 % pour les burkinabè. S'adressant à leurs bienfaiteurs, les enfants refugiés les ont tout simplement remerciés pour les efforts déployés en leur faveur. « Nous nous sentons comme chez nous. Vive le Burkina, vive le Mali et que la paix y revienne », ont-ils souhaité. Des récompenses composées de kit scolaires aux meilleurs de chaque classe et un repas communataire ont clos la fin d'année scolaire des enfants refugiés.

Bassératou KINDO

L'Express du Faso

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

réfugiés

AFP

Au Rwanda, le rêve universitaire de réfugiés congolais de Kiziba

Au Rwanda, le rêve universitaire de réfugiés congolais de Kiziba

AFP

Kenya: la fermeture du camp de réfugiés de Dadaab repoussée

Kenya: la fermeture du camp de réfugiés de Dadaab repoussée

AFP

RDC: le HCR transfère 30.000 réfugiés sud-soudanais dans une région du nord-est

RDC: le HCR transfère 30.000 réfugiés sud-soudanais dans une région du nord-est

Bobo-Dioulasso

Bukina Faso

Le Burkina Faso vit-il son «printemps arabe»?

Le Burkina Faso vit-il son «printemps arabe»?

Banditisme

Bobo-Dioulasso n'est plus une ville sûre

Bobo-Dioulasso n'est plus une ville sûre

Actualités

Bobo-Dioulasso : La détresse des industriels

Bobo-Dioulasso : La détresse des industriels

réussite

Actualités

La coalition pour la réussite de la transition démocratique appelle

La coalition pour la réussite de la transition démocratique appelle

La rédaction

Gouvernement : les nouveaux ministres, une garantie de réussite ?

Gouvernement : les nouveaux ministres, une garantie de réussite ?

Actualités

Lancement officiel de la coalition nationale pour la réussite du processus démocratique

Lancement officiel de la coalition nationale pour la réussite du processus démocratique