mis à jour le

Niono : Dramane Dembélé appelle à la mobilisation

Le candidat de l'Adema-PASJ, Dramane Dembélé, est arrivé à Niono mercredi en provenance de Ségou. Le lendemain jeudi, il a animé un meeting devant le siège du parti à la cité administrative, en présence d'une foule acquise à sa cause. Venus de toutes les sous-sections des 12 communes du cercle et vêtus aux couleurs du parti, les militants de la ruche n'ont pas lésiné sur les moyens pour manifester un accueil des plus chaleureux à leur candidat à la magistrature suprême.

Premier acte de ce meeting, l'hymne du parti chanté en ch½ur par tous. Les interventions ont pu commencer par celle du secrétaire général de la section, Kalifa Aba Dicko, qui, dans son mot de bienvenue, s'est félicité de l'engagement d'autres partis aux côtés de l'Adema pour briguer la magistrature suprême. Il a rappelé la détermination et l'engagement des militants du parti à Niono dont la preuve est donnée par la grande mobilisation pour le meeting. Il a invité les uns et les autres à retirer leurs cartes d'électeur s'ils veulent voir Dramane Dembélé à Koulouba.

Le secrétaire général des jeunes, Modibo Koureichi, a présenté au candidat un certain nombre de doléances à satisfaire en cas de succès à l'élection présidentielle. Il s'agit entre autres de subventionner l'engrais, de diminuer le coût de la redevance eau, de trouver de l'emploi pour les jeunes et surtout d'aménager le collecteur qui traverse la ville de Niono. Ce collecteur est à la base de l'insalubrité dans la capitale du riz.

Le candidat de l'Adema s'est engagé à satisfaire les doléances présentées, s'il est élu président de la République. Comme tous les candidats qui sont passés à Niono avant lui, Dramane Dembélé a insisté sur la santé, l'éducation, l'emploi des jeunes, la sécurité et bien sûr l'agriculture. « Le Mali doit être autosuffisant sur le plan alimentaire », a soutenu le porte-drapeau de l'Adema qui a exhorté ses partisans à rester mobilisés jusqu'au jour du scrutin. Dramane Dembélé a aussi souligné qu'aucun développement n'est possible sans l'entente, la cohésion, la paix et le pardon.

C. O. DIALLO

AMAP-Niono    

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

mobilisation

AFP

Zambie: le candidat battu de l'opposition appelle

Zambie: le candidat battu de l'opposition appelle

AFP

Le Premier ministre tunisien réclame mobilisation et "sacrifices"

Le Premier ministre tunisien réclame mobilisation et "sacrifices"

AFP

Tunisie: avant le vote du Parlement, le gouvernement d'union appelle

Tunisie: avant le vote du Parlement, le gouvernement d'union appelle