mis à jour le

Communiqué : le Roi accepte les démissions des ministres du PI et leur demande d'expédier les affaires courantes

Le Roi Mohammed VI a reçu lundi de la part du chef du gouvernement les démissions présentées par plusieurs ministres, membres du parti de l'Istiqlal que le Souverain a bien voulu accepter, indique un communiqué du Cabinet Royal, dont voici le texte intégral :

"Sa Majesté Le Roi, que Dieu L'Assiste, a reçu ce jour de la part du chef du gouvernement les démissions présentées par plusieurs ministres, membres du parti de l'Istiqlal.

Sa Majesté Le Roi, que Die...

Lemag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

roi

AFP

Nigeria: la croisade d'un roi tribal nigérian contre Shell

Nigeria: la croisade d'un roi tribal nigérian contre Shell

AFP

Côte d'Ivoire: le peintre Aboudia, roi des "Mogos"

Côte d'Ivoire: le peintre Aboudia, roi des "Mogos"

AFP

Justice: le roi du Maroc paiera la défense du chanteur Saad Lamjarred inculpé

Justice: le roi du Maroc paiera la défense du chanteur Saad Lamjarred inculpé

ministres

AFP

Soutien affiché des Premiers ministres du Benelux

Soutien affiché des Premiers ministres du Benelux

AFP

Partenariats économiques en Afrique: "pas de pré carré" (Premiers ministres français et sénégalais)

Partenariats économiques en Afrique: "pas de pré carré" (Premiers ministres français et sénégalais)

AFP

Tunisie: baisse de la rémunération des ministres par "solidarité"

Tunisie: baisse de la rémunération des ministres par "solidarité"

Affaires

AFP

Libye: le gouvernement d'union prend le contrôle du siège des Affaires étrangères

Libye: le gouvernement d'union prend le contrôle du siège des Affaires étrangères

AFP

Mexicains tués en Egypte: la ministre des Affaires étrangères au Caire

Mexicains tués en Egypte: la ministre des Affaires étrangères au Caire

AFP

Burundi: des étudiants de Bujumbura cherchent leurs affaires "pillées" par la police

Burundi: des étudiants de Bujumbura cherchent leurs affaires "pillées" par la police