mis à jour le

Rebondissement dans l'affaire du meurtre à Petit Mbao : Le meurtrier est un membre de la famille.

Du nouveau dans l'affaire du meurtre de l'étudiant Djiby Sarr, survenu le 30 juin dernier à Petit Mbao.
L'enquête a permis de mettre la main sur le présumer meurtrier. Il s'agit, contrairement à ce qui a été avancé comme thèse, d'un meurtre par accident. En effet, le présumé meurtrier n'est personne d'autres que l'homme avec qui Djiby Sarr a passé la nuit dans la même chambre et qui est un membre de sa famille. Ce dernier aurait passé la nuit à manipuler une arme à feu et aurait involontairement laissé échapper une balle qui se serait logée dans le c½ur de l'étudiant. Le certificat de genre de mort, délivré par un médecin de l'hôpital Aristide le Dantec, avait fini d'éveiller des soupçons. Interpellé vendredi dernier, le présumer meurtrier est toujours en garde à vue à la Lgi de Mbao. Il sera incessamment déféré. L' oncle de la victime avait déclaré, sur les ondes d'une radio de la place : « Des cambrioleurs ont tiré une balle sur lui. Il est décédé sur le coup. Il était venu à Dakar pour chercher des papiers, car il avait sa maîtrise en Gestion et devait déposer un dossier pour un emploi à Louga. Normalement, c'est ce lundi qu'il devait retourner à Louga, sa ville natale ».

REWMI.COM/MK



meurtre

AFP

Gambie: l'ex-président Jammeh mis en cause  dans le meurtre de dizaines de migrants

Gambie: l'ex-président Jammeh mis en cause dans le meurtre de dizaines de migrants

AFP

Libye: Saadi Kadhafi acquitté pour le meurtre d'un entraîneur

Libye: Saadi Kadhafi acquitté pour le meurtre d'un entraîneur

AFP

RDC: un an après le meurtre de deux experts de l'ONU, sécurité précaire au Kasaï

RDC: un an après le meurtre de deux experts de l'ONU, sécurité précaire au Kasaï