mis à jour le

ruée sur les livres de cuisine

Il faut avouer que les livres de recettes de cuisine qui ont envahi la ville des Ponts se vendent comme des... petits pains. Si les marchés sont littéralement pris d'assaut depuis l'avènement du mois sacré de Ramadhan, les espaces où l'on vend des livres de recettes de cuisine, qu'ils aient pignon sur rue ou pas, connaissent une affluence sans pareille. L'acquisition par les Constantinoises de ce type d'ouvrages de toutes les formes, allant de simples fascicules agrafés, à des livres brochés, voire luxueusement reliés, semble être devenue une «nécessité vitale», vu la frénésie qui s'empare des ménagères lorsqu'elles se mettent à la recherche de nouveaux livres de recettes, dont certaines chaînes de télévision arabes n'arrêtent pas de faire l'éloge et la promotion. Ces livres sont disponibles aussi bien dans les magasins spécialisés que sur les étals des «bouquinistes» improvisés, les livres posés sur le sol, sur une nappe ou un carton, à l'entrée de la Vieille ville et les vieux quartiers de Rahbat Essouf, d'Ersif et d'El Djezzarine. «Les livres de cuisine, nous en vendons des tas d'exemplaires chaque jour», souligne le propriétaire de l'une des librairies les plus en vue du centre-ville. «Si les Yasmina Khadra, les Jules Verne, les Ahlam Mosteghanemi faisaient l'objet d'autant d'engouement, notre ville serait sans doute l'une des premières places fortes de la littérature dans le monde», ironise ce libraire qui a cependant pris soin de commander de grosses quantités de livres de recettes de cuisine. «Il faut, hélas, se mettre au goût du jour pour continuer à faire vivre la boutique», ajoute-t-il, dans un soupir. Des libraires de l'avenue Mohamed Belouizdad affirment, quant à eux, que la plupart de leurs clientes recherchent surtout les «nouveautés». Et à ce chapitre, il faut bien dire qu'elles ne sont pas déçues. «Quelques fois, je suis obligé de refuser des livraisons de ce type de livres, tant ils foisonnent», dit le libraire, en montrant l'impressionnant alignement d'ouvrages posés en «écailles» sur une dizaine de rangées. De L'art d'accommoder les légumes de saison aux Trente recettes du Ramadan, des Secrets des plus grands cordons bleus algériens, aux 100 recettes de cuisine familiale, en passant par Les saveurs d'Algérie ou Comment réussir son gratin, chacun trouvera, si l'on peut dire, chaussure à son pied Si les livres de cuisine  se prévalent de dizaines de millions de recettes «inédites», ils brassent  aussi (au moins) autant de dinars.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

livres

AFP

Pollution pétrolière: Shell verse 55 millions de livres

Pollution pétrolière: Shell verse 55 millions de livres

AFP

Egypte: le président destitué sera jugé pour des documents livrés au Qatar

Egypte: le président destitué sera jugé pour des documents livrés au Qatar

AFP

Egypte: le président destitué jugé pour des documents livrés au Qatar

Egypte: le président destitué jugé pour des documents livrés au Qatar

cuisine

AFP

Nigeria: la cuisine gastronomique, nouvelle tendance

Nigeria: la cuisine gastronomique, nouvelle tendance

AFP

La cuisine soudanaise existe, un pharmacien veut la populariser

La cuisine soudanaise existe, un pharmacien veut la populariser

Cuisine

Le régime méditerranéen pourrait bien disparaître à petit feu

Le régime méditerranéen pourrait bien disparaître à petit feu