mis à jour le

Partenariat algéro-américain dans la construction

Le nouvel accord de partenariat industriel, signé hier, lie cette fois le groupe public de construction métallique Batimetal et l'américain Framemax pour la création d'une société spécialisée dans la fabrication d'aciers légers destinés aux équipements publics. Un partenariat qui reflète, selon le ministre de l'Industrie de la PME et de la Promotion des investissements, Cherif Rahmani, la nouvelle démarche du gouvernement en matière d'industrie. Il a précisé que cette démarche s'appuie sur des projets concrets, sur le fait de reconstruire et de remonter les filières progressivement usine par usine et projet par projet. Le ministre a également indiqué que la nouvelle société, qui sera créée dans le strict respect de la règle des 51/49, et qui sera nommée Frametal, se chargera de la production de profilés en acier léger destiné aux ossatures métalliques. Un projet dont l'importance réside, selon le ministre, dans le fait qu'il permettra d'accélérer la cadence de réalisation des projets d'équipements publics. Que ce soient les logements, les immeubles de bureaux, les hôtels, les complexes sportifs ou encore professionnels, ce genre de projets permettra de réduire les délais de réalisation lesquels seront divisés par deux. Ainsi, le partenaire américain, entreprise californienne ayant baigné dans la culture architecturale de l'école de Chicago, apportera son savoir-faire à l'unité de Aïn Defla. Un investissement de 320 millions de dinars permettra d'installer de nouveaux équipements plus en phase avec les évolutions technologiques en la matière. Une unité qui aura une capacité de construction à base d'ossatures métalliques de près de 3000 logements, la première année, avant que la capacité de l'usine ne passe à 12 000 logements par an d'ici 2 ou 3 ans. Le projet permettra aussi la création de 300 emplois directs et 4000 autres indirects. Un partenariat qui fait suite à un autre accord avec une entreprise US pour la fabrication de tracteurs et qui renforce aussi la coopération algéro-américaine en matière d'industrie. A ce titre, l'ambassadeur des Etats-Unis à Alger, Henri S. Ensher, a estimé qu'au-delà des relations de coopération historiques qui existent entre les deux pays, et de la présence américaine dans le domaine des hydrocarbures, les entreprises américaines souhaitent profiter de toutes les opportunités qui existent en Algérie dans les secteurs hors hydrocarbures.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

partenariat

AFP

Conférence sur la Somalie

Conférence sur la Somalie

AFP

Foot: Orange signe un nouveau partenariat de huit ans avec la CAF

Foot: Orange signe un nouveau partenariat de huit ans avec la CAF

AFP

Au Medef, Youssou N'Dour milite pour un partenariat "gagnant-gagnant" France-Afrique

Au Medef, Youssou N'Dour milite pour un partenariat "gagnant-gagnant" France-Afrique

construction

AFP

Bénin: au moins 3 morts dans l'effondrement d'un immeuble en construction

Bénin: au moins 3 morts dans l'effondrement d'un immeuble en construction

AFP

Libye: enlèvement de quatre Italiens travaillant dans la construction

Libye: enlèvement de quatre Italiens travaillant dans la construction

AFP

Afrique du Sud: un millier d'ouvriers renvoyés d'une grande centrale en construction

Afrique du Sud: un millier d'ouvriers renvoyés d'une grande centrale en construction