mis à jour le

A Casablanca, il n’y a plus de trottoirs!

Points: 
Ils sont envahis par les marchands ambulants, les terrasses de cafés...
Les autorités conciliantes
Des milliers de permis d'occupation du domaine public arrivés à échéance

LA situation dérange beaucoup. Avec le Ramadan, les terrasses de cafés s’étalent le soir à Casablanca et dépassent de loin les limites autorisées. Tellement que les passants doivent emprunter la chaussée pour circuler. Les trottoirs sont aussi envahis par les marchands ambulants, encombrant la ville et amplifiant l’anarchie qui y règne.

Légende Image: 

Rien ne semble pouvoir arrêter les propriétaires de cafés dont les terrasses s’étalent et envahissent, depuis le début du Ramadan, les trottoirs de Casablanca. L’anarchie règne aujourd’hui dans la ville en l’absence de toute intervention des autorités

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources