mis à jour le

Sale temps pour les dealers…

Les éléments de la Brigade préfectorale des stupéfiants de Casablanca ont arrêté trois trafiquants de drogue et saisi plus de 3 kg de chira dans deux opérations distinctes, a-t-on indiqué dimanche de source policière.

Les éléments de la brigade se sont déplacés dans le district de Sidi Bernoussi où ils ont arrêté, dans un douar de la zone industrielle, un revendeur et son complice avec en leur possession 1,6 kg de chira.

A Derb Kabir, district d’Al Fida, les éléments de la même brigade ont appréhendé un autre revendeur notoire, connu pour ses antécédents judiciaires pour les mêmes motifs, avec en sa possession 1,6 Kg de chira découpée et prête à être écoulée.

Son complice a, toutefois, réussi à prendre la fuite mais deux clients du dealer, qui venaient d’acquérir des morceaux de chira pour leur propre consommation, sont tombés dans les filets des policiers.

Par ailleurs, la police judiciaire d’Anfa a arrêté deux personnes, un homme et une femme, pour trafic de comprimés psychotropes et saisi 2.000 unités de cette substance, a-t-on indiqué dimanche de source policière.

Un piège de la police, dont l’un des éléments s’est fait passer pour un acquéreur, a permis de mettre la main sur le revendeur qui était en possession de cent tablettes contenant mille comprimés psychotropes.

Pris en flagrant délit, le mis en cause a vite fait de dénoncer son fournisseur, une femme. Les enquêteurs ont tendu à cette dernière un autre piège en demandant au présumé revendeur de la contacter pour une éventuelle livraison.

La prévenue a été interpellée, à son tour, avec en sa possession un sachet en plastique contenant mille autres comprimés

Mardi dernier, des éléments de la Brigade des stupéfiants de Casa-Anfa avaient réussi à arrêter un revendeur de comprimés psychotropes et saisi plus de 6.100 de cette substance.

Les services de police de la métropole ont procédé, entre mai 2012 et mai dernier, à la saisie de 26.326 comprimés psychotropes.

 

Enfin, la Gendarmerie Royale de Béni Mellal a démantelé samedi, une bande criminelle spécialisée dans le vol de voitures de luxe pour être par la suite revendues à l’étranger ou dans des villes marocaines.

Les éléments de la gendarmerie royale ont réussi à arrêter deux membres de cette bande, suite à une plainte déposée par une des victimes de ces malfrats, qui a découvert, vendredi dernier, le vol de sa voiture.

L’enquête préliminaire a permis l’interpellation de trois autres personnes présumées impliquées dans cette affaire notamment la vente des véhicules volés en Mauritanie outre les villes d’Oujda, de Nador, de Khouribga et de Settat, tandis que les autres éléments de cette bande sont activement recherchés.

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

salé

Ambroise DAGNON

Sale temps pour Messi: quelle incidence sur le Ballon d’or?

Sale temps pour Messi: quelle incidence sur le Ballon d’or?

Ambroise DAGNON

FC Barcelone : Sale temps pour Jordi Alba, de nouveau absent pour 6 semaines

FC Barcelone : Sale temps pour Jordi Alba, de nouveau absent pour 6 semaines

Amal Galla - Lemag

Une réalisatrice saoudienne brave les tabous de la société et s'illustre au festival du cinéma de Salé

Une réalisatrice saoudienne brave les tabous de la société et s'illustre au festival du cinéma de Salé

temps

AFP

CAN: le Ghana engrange, El-Hadary défie le temps

CAN: le Ghana engrange, El-Hadary défie le temps

AFP

Dopage: le président kényan demande du temps et se dit optimiste pour les JO

Dopage: le président kényan demande du temps et se dit optimiste pour les JO

AFP

Le temps d'un festival, le Mali meurtri rêve d'une renaissance culturelle

Le temps d'un festival, le Mali meurtri rêve d'une renaissance culturelle