mis à jour le

RDC: RSF demande la libération d'un journaliste

L'ONG Reporters sans frontières (RSF) a demandé lundi la libération d'un journaliste emprisonné depuis une semaine au Katanga, dans le Sud-Est de la République démocratique du Congo, pour avoir diffusé le message d'une rébellion séparatiste.

"Nous demandons aux responsables du parquet de Kolwezi (à 300 km de Lubumbashi, la capitale provinciale du Katanga) de procéder à la libération immédiate de Simplexe Musangu, d'annuler toutes les charges retenues à son encontre et d'ordonner la réouverture de son média dans les plus brefs délais", précise l'organisation de défense de la liberté de la presse dans un communiqué.

Le 12 juillet à Kolwezi, la Radio Télévision ya Lisano a été assiégée par les miliciens Bakata Katanga ("couper le Katanga"). "Dans le but de faire passer leur message (...) les assaillants ont menacé les techniciens qui ont enregistré la déclaration du leader du groupe, Justin Kulutwe", raconte RSF.

L'ONG ajoute que les employés de la radio ont réussi à suspendre l'émission du discours et que la police est intervenue, arrêtant deux des rebelles, poursuit le texte.

Mais le lendemain, Simplexe Musangu, directeur général de la radio, a été interpellé et, le 15 juillet, il a été emprisonné pour "incitation à la désobéissance civile". La radio a été fermée pour 30 jours.

"Le comportement des autorités de Kolwezi est incompréhensible et injuste. (...) Simplexe Musungu et l'équipe de la Radio Télévision ya Lisano ont prouvé leur innocence et leur bonne foi: la diffusion du message incriminé a été effectuée sous la contrainte d'hommes armés", souligne RSF.

Ces dernières semaines, plusieurs affrontements ont opposé l'armée et les Bakata Katanga. Mi-juin, près de Lubumbashi, des combats avaient fait sept morts. En mars, des heurts avaient fait une vingtaine de victimes dans la capitale de la riche province minière régulièrement secouée par des velléités sécessionnistes.

Les Bakata Katanga se plaignent de la mauvaise répartition des richesses entre le Nord déshérité du Katanga, d'où est originaire le président Joseph Kabila, et le Sud, dont la ceinture de cuivre constitue la principale richesse d'exportation du pays.

AFP

Ses derniers articles: Burkina: le Conseil de sécurité boucle  RDC: au moins 28 opposants arrêtés  Somalie: 8 morts dans l'explosion d'une mine au passage d'un minibus 

RSF

AFP

Maroc: RSF "profondément inquiet" après la condamnation d'un journaliste en appel

Maroc: RSF "profondément inquiet" après la condamnation d'un journaliste en appel

AFP

Algérie: RSF demande la libération d'un fixeur détenu depuis 100 jours

Algérie: RSF demande la libération d'un fixeur détenu depuis 100 jours

AFP

RDC: RSF déplore la vague d'arrestations de journalistes lundi

RDC: RSF déplore la vague d'arrestations de journalistes lundi

libération

AFP

Nigeria: libération d'un prêtre italien enlevé dans le sud

Nigeria: libération d'un prêtre italien enlevé dans le sud

AFP

RDC: libération de 16 manifestants arrêtés pour avoir reclamé des élections

RDC: libération de 16 manifestants arrêtés pour avoir reclamé des élections

AFP

Congo: des ONG demandent la libération d'un journaliste

Congo: des ONG demandent la libération d'un journaliste

journaliste

AFP

Zimbabwe: un journaliste arrêté

Zimbabwe: un journaliste arrêté

AFP

Comité de soutien pour Ahmed Abba, journaliste au Cameroun emprisonné

Comité de soutien pour Ahmed Abba, journaliste au Cameroun emprisonné

AFP

Burundi: aucune trace du journaliste Bigirimana, disparu il y a un an

Burundi: aucune trace du journaliste Bigirimana, disparu il y a un an