mis à jour le

Affiche prise en photo dans un immeuble de Casablanca / © Facebook
Affiche prise en photo dans un immeuble de Casablanca / © Facebook

Le Maroc est-il un pays raciste?

Si vous êtes Subsahariens vivant au Maroc, ne rêvez pas: on ne vous louera pas d'appartement.

«Interdiction de louer des appartements aux Africains». Ces pancartes s’affichent de plus en plus dans les halls d’immeuble à Casablanca et circulent sur les réseaux sociaux, rapporte France 24.

Les photos ont été prises essentiellement dans la zone résidentielle de Farrah Essalam, dans le quartier d’Oulfa, qui regroupe beaucoup d’étudiants venus d’Afrique subsharienne.

Illégale, mais pourtant courante, la discrimination raciale s’applique chez un certain nombre de propriétaires marocains à l’égard des natifs d’Afrique subsaharienne. Nafissa, étudiante ivoirienne de 24 ans, retrace son expérience pour France 24.

En 2012, elle loue un appartement dans la résidence Areeda avec deux étudiantes. Très vite, elles reçoivent des menaces de la part des autres habitants à cause de leur couleur de peau. Fin 2012, dans le hall du bâtiment, elles aperçoivent une affiche en arabe signé par «l’ensemble des propriétaires», qui stipule qu’il est «interdit de louer des appartements à des Africains».

D’après le site, les menaces se font encore plus pesantes et le propriétaire demande aux étudiantes de quitter les lieux, ce qu’elles refusent. C’est finalement la police qui intervient pour les forcer à partir. Les filles sont emmenées au commissariat où l’une d’elles subit la brutalité policière, selon l’article.

Violence quotidienne

L’étudiante interrogée par France 24 assure qu’il ne s’agit pas d’un cas isolé. Elle a fait face aux mêmes difficultés dans son nouvel appartement, elle a le sentiment que l’administration la traite différemment à cause de sa couleur… Et elle témoigne d’un sentiment de malaise vécu au quotidien par les étudiants africains, victimes de racisme ordinaire: dans la rue, les passants lui jettent des fruits, parfois même des cailloux, d’après l’article.

Les relations entre Marocains et Africains ne sont donc pas au beau fixe. Pourtant, la politique du royaume chérifien est plutôt d’encourager les jeunes Africains à venir étudier sur son territoire, nuance le journal. Ils sont environ 8.000 subsahariens à s’être inscrits dans les établissements d’enseignement supérieur du Maroc et de nombreuses démarches sont entreprises pour leur faciliter la vie : couverture médicale, bourses de l’Etat…

Le Maroc est-il alors un pays raciste? Ses représentants auront l’occasion d’en discuter autour du projet de loi déposé le 15 juillet par le groupe parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM). La proposition de loi vise à sanctionner toutes les formes de racisme et concerne en premier lieu le racisme anti-noir, comme l’explique le député PAM Mehdi Bensaid:

«Le racisme contre les subsahariens doit être combattu. Nous voulons aussi lutter contre les expressions racistes à l’encontre des Marocains de peau noire. Le Maroc est un pays africain, non?»

Lu sur France 24

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: En Gambie, une dictature vieille de 22 ans s'achève dans les urnes  Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales  Surprise, les mosquées marocaines s'engagent contre le changement climatique 

racisme

Noir et blanc

Comment notre cerveau fabrique des préjugés

Comment notre cerveau fabrique des préjugés

Discrimination

Personne n'a à dire aux noirs comment coiffer leurs cheveux

Personne n'a à dire aux noirs comment coiffer leurs cheveux

Discrimination

Des élèves noires de Pretoria manifestent pour défendre leurs cheveux crépus

Des élèves noires de Pretoria manifestent pour défendre leurs cheveux crépus

Afrique subsaharienne

Alimentation

Le féminisme, arme fatale contre la famine en Afrique

Le féminisme, arme fatale contre la famine en Afrique

Business

C'est le soleil d'Afrique qui sauvera le business marocain

C'est le soleil d'Afrique qui sauvera le business marocain

Inquiétudes

La peine capitale n'est pas morte en Afrique

La peine capitale n'est pas morte en Afrique

discriminations

AFP

Tunisie: des associations réclament la fin des discriminations envers les LGBT

Tunisie: des associations réclament la fin des discriminations envers les LGBT

Minorités

Les noirs savent faire autre chose que danser

Les noirs savent faire autre chose que danser

Dreadlocks

Coiffures afro: le dress code d'Air France est-il raciste?

Coiffures afro: le dress code d'Air France est-il raciste?