mis à jour le

Les énergies renouvelables au Maroc, indispensables pour un meilleur avenir

Le Maroc dépend à plus de 95% de l'extérieur pour son approvisionnement en sources d'énergie modernes.

Dépourvu de ressources pétrolières et gazières, ces dernières années, le Royaume Chérifien accorde une grande priorité au développement des énergies renouvelables, moteur principal du développement économique et du progrès social.

En effet, le Maroc dispose de potentiels importants en énergies renouvelables, notamment pour le solaire et l'éolien, et la nouvelle stratégie énergétique lancée en 2009 tend à renforcer la sécurité d'approvisionnement et la disponibilité de l'énergie à des coûts relativement bas.

Aujourd'hui, les énergies renouvelables sont inclues dans divers programmes économiques et sociaux dans le pays grâce à des projets diversifiés : centrale thermo solaire, station de pompage turbinage hydraulique, valorisation énergétique des déchets, pompage de l'eau, etc.

Lors d'une conférence organisée mardi 16 juillet, la Chambre Française de Commerce et d'Industrie du Maroc a annoncé le lancement du «Club EnR Maroc». L'objectif du Club, qui compte déjà 650 inscrits, est de réunir les acteurs économiques ½uvrant dans le domaine des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique pour partager les informations, présenter les actualités et les nouveaux projets et essayer d’apporter une valeur ajoutée.

Durant son intervention, M. Omar Benaicha, Président de la Commission Appui aux Entreprises à la CFCIM, a affirmé que les énergies renouvelables sont indispensables pour un meilleur avenir au niveau social, économique et environnemental dans un pays qui, depuis plus de 30 ans, dépend beaucoup de l'étranger pour ses besoins en énergie.

Lors de la conférence, plusieurs sujets ont été soulevés, dont l’importance du soutien de la formation. Des écoles d'ingénieurs existent déjà et sont très actives dans ce domaine, mais il faudra  plus travailler sur le volet de la formation des techniciens.

Selon les intervenants, il y a un vrai potentiel dans l'éolien et le pays a atteint un niveau de parité réseau très intéressant. En effet, l’énergie éolienne est en pleine expansion au Maroc, en particulier dans la région de Tarfaya (sud-ouest), où le plus grand parc d’Afrique, d’une puissance de 300 mégawatts, doit entrer en service en 2014.

Le Maroc comptera beaucoup sur les énergies renouvelables à l'avenir et celles-ci  devraient couvrir 42% de ses besoins d'ici 2020.

AL

 

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

énergies

AFP

Energies renouvelables: sommet panafricain

Energies renouvelables: sommet panafricain

AFP

Afrique: les planètes sont alignées pour les énergies vertes

Afrique: les planètes sont alignées pour les énergies vertes

AFP

Energies renouvelables: le Kenya mise sur la géothermie pour son électricité

Energies renouvelables: le Kenya mise sur la géothermie pour son électricité

avenir

AFP

Soudan du Sud: quel avenir pour la paix et l'ex-rebelle Riek Machar?

Soudan du Sud: quel avenir pour la paix et l'ex-rebelle Riek Machar?

AFP

Tunisie:

Tunisie:

AFP

Côte d'Ivoire: l'eldorado minier

Côte d'Ivoire: l'eldorado minier