mis à jour le

LE MINISTRE DE LA DEFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS PREND LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE A TEMOIN

Les exactions commises par les hommes du MNLA en fin de semaine ont provoqué à juste raison colère et indignation. Le ministère de la Défense et des Anciens combattants a vivement réagi via un communiqué. « Le ministre de la Défense et des Anciens combattants informe l'opinion nationale et internationale que le jeudi 18 juillet, aux environs de 22 heures, des éléments armés ont attaqué des populations favorables au Mali dans la ville de Kidal, faisant quatre morts, de nombreux blessés et des dégâts matériels parmi lesdites populations dont les maisons et les boutiques ont été ciblées avant d'être pillées, saccagées. Le  vendredi 19 juillet, le marché a été brulé », indiquait le communiqué diffusé samedi.

Le ministère précise que certaines populations victimes se sont réfugiées dans les casernes militaires maliennes et étrangères et qu'un détachement militaire malien patrouille dans la ville en vue de protéger les populations.

« Face à cette situation, le ministre de la Défense et des Anciens combattants exprime son profond regret de cette grave violation de l'accord de Ouagadougou au moment où la communauté entière s'est mobilisée pour la paix et la sécurité dans le Nord du Mali. Le ministre présente ses condoléances aux parents des personnes décédées et souhaite prompt rétablissement aux blessés », poursuit le communiqué.

La ministre « en appelle à la communauté internationale pour le respect par tous et chacun des accords et efforts nationaux et internationaux en vue de contribuer à la tenue d'un scrutin présidentiel libre, paisible et crédible sur toute l'étendue du territoire national. Force doit rester à la loi », ajoute le texte, invitant les personnels des forces armées maliennes et étrangères à la retenue, à la vigilance pour ne pas céder ou contribuer à la provocation.

« Prenant à témoin toutes les bonnes volontés et la communauté internationale dans la résolution de la crise malienne, le ministre leur exprime sa profonde gratitude et sa très sincère reconnaissance. Le ministre demande aux populations à garder leur calme et rassure, singulièrement celles victimes d'attaques terroristes au Nord du pays, que tout est mis en ½uvre pour assurer leur protection et leur sécurisation ainsi que leurs biens », conclut le communiqué.

 

 

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

ministre

AFP

Gabon: le ministre d'ouverture Ben Moubamba écarté

Gabon: le ministre d'ouverture Ben Moubamba écarté

AFP

Rwanda: Kagame choisit un inconnu comme Premier ministre

Rwanda: Kagame choisit un inconnu comme Premier ministre

AFP

Congo: démission du gouvernement du Premier ministre Clément Mouamba

Congo: démission du gouvernement du Premier ministre Clément Mouamba

défense

AFP

"Biens mal acquis": la défense dénonce une "ingérence dans les affaires d'un Etat souverain"

"Biens mal acquis": la défense dénonce une "ingérence dans les affaires d'un Etat souverain"

AFP

Procès Obiang: la défense dénonce une "gesticulation médiatique"

Procès Obiang: la défense dénonce une "gesticulation médiatique"

AFP

Mali: le ministre de la Défense nommé chef du gouvernement

Mali: le ministre de la Défense nommé chef du gouvernement

anciens

AFP

Côte d'Ivoire: deux leaders des anciens rebelles emprisonnés

Côte d'Ivoire: deux leaders des anciens rebelles emprisonnés

AFP

Côte d'Ivoire: deux leaders des anciens rebelles "mis aux arrêts"

Côte d'Ivoire: deux leaders des anciens rebelles "mis aux arrêts"

AFP

Au Lesotho, deux anciens Premiers ministres favoris des législatives

Au Lesotho, deux anciens Premiers ministres favoris des législatives