mis à jour le

Réconciliation nationale : LE PRESIDENT DIONCOUNDA TRAORE RECOIT UNE DELEGATION DU MNLA ET DU HCUA

La réconciliation nationale est  en marche. Le président de la République par intérim, Dioncounda Traoré a reçu hier en début de soirée, en audience des représentants du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) et du Haut conseil pour l'unité de l'Azawad (HCUA). C'était juste avant la rupture du jeun. Le chef de l'Etat a reçu une forte délégation de 7 hauts responsables des groupes armés qui occupent la ville de Kidal. La rencontre a duré plus d'une heure.

Avant l'arrivée de la délégation en la résidence du président Dioncounda Traoré, les services de sécurité étaient déjà là pour régler les derniers détails de ce rendez-vous d'une haute portée stratégique à quelques jours du premier tour de l'élection présidentielle dont la tenue dans la ville de Kidal reste problématique au regard des derniers développements de la fin de la semaine. Il faut dire que les groupes armés qui sévissent à Kidal ont multiplié les provocations ces derniers jours (lire articles de A. Diarra) alors que le premier tour de l'élection présidentielle est prévu pour dimanche prochain.

Tous habillés en grand boubou en basin et bien enturbannés, les émissaires des deux groupes armés ont été reçus dans le salon du rez-de-chaussée de la résidence présidentielle à la base militaire B.

Le MNLA était représenté par Ibrahim Ag Mohamed Assale, Moussa Ag Acharatoumane, Mohamed Zeini Maïga et Ambeiry Ag Rhissa. Les responsables du Haut conseil de l'Azawad étaient Ahmada Ag Biby, Redouane Ag Mohamed Aly et Intalla Ag Assaid.

Ils étaient accompagnés par les services de la sécurité nationale qui ont bien encadré la rencontre. Celle-ci s'est déroulée dans un cadre très convivial avec les paniers de légumes et fruits offerts par le président Dioncounda Traoré aux visiteurs du jour. Officiellement, deux des responsables représentant les groupes armés sont recherchés par la justice  malienne. Mais au nom de la réconciliation nationale, ils sont venus faire le point des avancés sur la mise en ½uvre de l'accord préliminaire de Ouagadougou.

Mais tout porte à croire que les discussions entre le président Traoré et ses interlocuteurs sont allés au-delà d'un simple compte rendu. Et pour cause :  l'entretien s'est déroulé dans un strict huis clos. Sans les négociateurs de la CEDEAO, du gouvernement et les membres du cabinet de la Présidence de la République.

A la sortie d'audience de la délégation, Ibrahim Mohamed Assalé a expliqué que la rencontre a surtout traité du contenu de la réunion de suivi-évaluation de l'accord préliminaire de Ouagadougou. Une réunion de cet organe se tient aujourd'hui dans la capitale. Selon lui, il était donc important de passer chez le président de la République par intérim  qu'il considère comme son « frère ». « Nous avons parlé de la paix et de la réconciliation » a-t-il dit, plaidant que chacun se fasse pionnier de la réconciliation nationale.

S'agissant de la situation  de Kidal qui continue d'alimenter la controverse,  le responsable du MNLA a invité toutes les parties à respecter les engagements pris devant la communauté internationale. Il a reconnu que la guerre est facile mais que la reconstruction est difficile, avant d'appeler  les militaires de l'armée nationale et les groupes armés à éviter « de faire davantage de veuves ».

Il a également lancé un appel à tous les fils du pays, « du sud au nord, d'est à l'ouest », à ½uvrer pour trouver une solution définitive aux rebellions récurrentes qui déstabilisent notre pays. Interrogé par rapport au kidnapping des membres de la CENI à Tessalit (lire article de A. Diarra), il a rejeté toute responsabilité du MNLA dans cet acte.

C'est aujourd'hui en principe que le président de la République par intérim, le professeur  Dioncounda Traoré reçoit en audience, des membres du Mouvement arabe de l'Azawad pour toujours parler de paix et de réconciliation entre les fils d'un même pays.

A. M. CISSE

—-

mnla copie« RUPTURE DE JEUN DE LA PAIX »

Visiblement satisfait d'avoir eu cette rencontre sincère et conviviale avec les représentants du MNLA et du HCUA, le président de la République a lancé : « ça, c'est la rupture de jeun de la paix ! ». Verres de thé à la main, les responsables des mouvements armés du nord ont répondu en partageant le repas avec Dioncounda Traoré. Dans une atmosphère décontractée, les convives ont « trinqué » comme pour célébrer la paix retrouvée. « Prenez des crevettes, c'est très bon... Malheureusement, il n'y en a pas pour le désert », a plaisanté Dioncounda Traoré tendant une assiette contenant des crevettes aux invités. Ceux-ci ont semblé apprécier le produit qui pour eux peut paraître inconnu.

Même les journalistes  ont eu droit à l'humour du président Traoré. Morceaux choisis : « Vous là ? Vous n'êtes pas en jeun ? Déposez donc vos armes et prenez des crevettes ! ».

« Vos armes sont plus dangereuses que le feu », lancera Mohamed Zeini Maïga, un membre de la délégation, dans la foulée avec un large sourire, taquinant les hommes de presse présents. La cérémonie s'est achevée par une longue prière avant la réception des cadeaux offerts par le président de la République par intérim.

  1. A. M. C

 

 

 

 

 

 

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

réconciliation

AFP

Côte d'Ivoire: Soro, ex-chef rebelle, "demande pardon"

Côte d'Ivoire: Soro, ex-chef rebelle, "demande pardon"

AFP

Mali: les ex-rebelles rejoignent la conférence pour la réconciliation

Mali: les ex-rebelles rejoignent la conférence pour la réconciliation

AFP

Mali: ex-rebelles et opposants boycottent la conférence pour la réconciliation

Mali: ex-rebelles et opposants boycottent la conférence pour la réconciliation

président

AFP

Afrique du Sud: le président Zuma rattrapé par un vieux dossier de corruption

Afrique du Sud: le président Zuma rattrapé par un vieux dossier de corruption

AFP

Centrafrique: le président Touadéra annonce un remaniement ministériel

Centrafrique: le président Touadéra annonce un remaniement ministériel

AFP

Le président vénézuélien Maduro en visite

Le président vénézuélien Maduro en visite

Traoré

AFP

Allemagne: Ibrahima Traoré prolonge avec Mönchengladbach jusqu'en 2021

Allemagne: Ibrahima Traoré prolonge avec Mönchengladbach jusqu'en 2021

AFP

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

AFP

HCR: la chanteuse malienne Rokia Traoré nommée ambassadrice de bonne volonté

HCR: la chanteuse malienne Rokia Traoré nommée ambassadrice de bonne volonté