mis à jour le

Départ du pape argentin François pour les JMJ de Rio

Le pape François, premier pontife venu d’Amérique Latine, a quitté Rome lundi peu avant 09H00 (07H00 GMT), pour Rio de Janeiro où il présidera les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ).

Arrivé par hélicoptère à l’aéroport de Fiumicino, où il a été accueilli par le chef gouvernement Enrico Letta, le pape François, fidèle à sa réputation de simplicité, a grimpé la passerelle en portant lui-même son bagage à main, un gros cartable noir, avant de s’engouffrer sans se retourner dans l’avion qui le transportera au Brésil, premier pays catholique du monde.

L’Airbus A330 de la compagnie Aliatalia, à bord duquel se trouvent 105 passagers dont de nombreux journalistes, est attendu à Rio à 16H00 (19H00 GMT).

Au cours de ce voyage et à sa demande, il n’y aura pas d’échanges libres du pape avec la presse. François saluera simplement chacun des journalistes présents, a souligné le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi.

Dans son message traditionnel au président Giorgio Napolitano, transmis par le Vatican au moment du départ, le pape François a exprimé aux Italiens « ses voeux les plus fervents de sérénité de confiance dans l »avenir ».

AFP

pape

AFP

Le pape parle de paix avec une délégation des Eglises du Soudan du Sud

Le pape parle de paix avec une délégation des Eglises du Soudan du Sud

AFP

Le pape accepte la démission d'un évêque nigérian controversé

Le pape accepte la démission d'un évêque nigérian controversé

AFP

Le pape lance un appel

Le pape lance un appel

François

AFP

Demande d'extradition de François Compaoré: décision le 13 juin

Demande d'extradition de François Compaoré: décision le 13 juin

AFP

Journaliste tué au Burkina: François Compaoré laissé libre en France avant l'examen de son extradition

Journaliste tué au Burkina: François Compaoré laissé libre en France avant l'examen de son extradition

AFP

Burkina: mandat d’arrêt international contre François Compaoré dans l'affaire Zongo

Burkina: mandat d’arrêt international contre François Compaoré dans l'affaire Zongo