mis à jour le

Nouvel afflux d'immigrés provenant d'Afrique vers Lampedusa

Des immigrés clandestins ont afflué ces derniers jours en provenance d'Afrique sur des embarcations de fortune, vers la petite île italienne de Lampedusa, au large de la Sicile, a-t-on appris auprès des garde-côtes et de la Marine militaire italiens.

Une grosse barque avec 200 clandestins à bord a été interceptée dimanche à 10 milles marins de Lampedusa. Les passagers ont été transférés dans le centre d'accueil de la petite île.

Samedi, un canot pneumatique dont le moteur fumait et qui dérivait à 20 milles des côtes libyennes et à 128 milles de Lampedusa, a été secouru par un bâtiment de la Marine militaire italienne.

Au total 34 personnes se trouvaient à bord -21 hommes, 9 mineurs, quatre femmes-, provenant d'Erithrée, de Somalie, du Soudan, du Ghana, du Nigeria et du Bénin. Elles ont tous été transférées à Lampedusa et sont saines et sauves.

Le centre d'accueil de Lampedusa, bondé, compte actuellement 785 personnes, hommes, femmes et enfants alors que des centaines d'autres ont été transférées vers d'autres structures d'accueil en Sicile.

Le pape François s'était rendu le 8 juillet à Lampedusa et y a lancé un appel angoissé pour ces immigrés à la recherche d'une vie meilleure, dont beaucoup périssent en mer. Il a dénoncé "la mondialisation de l'indifférence".

AFP

Ses derniers articles: Famine au Soudan du Sud: le président promet d'aider l'accès aux ONG  Marrakech en tête des villes où il fait bon vivre en Afrique  Le Burkinabè Diébédo Francis Kéré va créer un pavillon 

Lampedusa

AFP

Environ 6.055 migrants secourus en mer et 9 morts, 3 ans après le naufrage de Lampedusa

Environ 6.055 migrants secourus en mer et 9 morts, 3 ans après le naufrage de Lampedusa

AFP

Migrants en rétention

Migrants en rétention

Immigration

L'Italie, nouvelle terre d'immigration africaine

L'Italie, nouvelle terre d'immigration africaine