mis à jour le

Alger aura un métro long de 55 Km en 2025

D'ici 2025, le métro d'Alger devrait s'agrandir pour desservir les banlieues est, sud et ouest de la capital. En un peu plus d'une décennie, le réseau souterrain va passer de 9,5 à 55km. Un vaste chantier dont le P-DG de l'entreprise du métro d'Alger (EMA) Aomar Hadbia a rappelé l'agenda dans un entretien accordé, dimanche, à l'APS. 

5,6 km de voies, desservant Alger centre, devraient ouvrir leur porte aux usagers d'ici décembre 2014. Il s'agit de l'extension de la ligne de la grande poste à la Place des Martyrs d'une part. Et de la nouvelle ligne Hai El Badr-El Harrach longue de 4km d'autre part.

''A fin 2016, Alger aura 18 km de lignes de métro qui seront opérationnelles, et à cette échéance des quartiers populaires seront desservis par ces lignes comme la Casbah, une partie de Bab El Oued, Bachdjarah, Bourouba, El Harrach et la cité Ain Naadja (Gué de Constantine)'' a indiqué M.Hadbi à l'APS.

En 2020, le métro d'Alger desservira l'aéroport

Les lignes El Harrach- Bab Ezzouar-Aéroport (9 km) et Ain Naadja Baraki (6 km), quant à elle, verront le jour à l'horizon 2020. Au total, selon le P-DG de l'EMA à l'APS ''en 2025, on aura 55 km de métro avec la mise en service des lignes Bab El Oued-Chevalley (8 km) et Chevalley-Draria (14 km)". "Des études et des enquêtes sont faites auprès des citoyens afin de déterminer le besoin en moyens de transport et le taux d'accroissement de la population pour obtenir le taux de mobilité", a rappelé le P-DG de l'EMA pour expliquer le choix d'emplacement des nouveaux tronçons.

La fréquentation du métro reste décevante

Avec une fréquentation moyenne qui ne dépasse pas les 35 000 passagers par jour alors que sa capacité est de 25 000 voyageurs par heure dans chaque sens, l'unique ligne de métro d'Alger est loin d'être utilisé à plein régime. Des chiffres qui sont peu évoqués par les exploitants de la ligne. Il suffit de se rendre dans le métro d'Alger pour se rendre compte qu'il est vide. Deux raisons ont été données pour expliquer la faible fréquentation. La première, relevée par les usagers, est le prix du billet fixé à 50DA, jugé trop cher pour beaucoup, personnes âgés et étudiants notamment. La seconde, évoquée par les responsable de l'exploitation commerciale de la ligne, la RATP-El-Djazair, est celle de la nouveauté de l'infrastructure et la taille du réseau. En somme, le métro, devrait connaître une plus forte affluence lorsqu'il couvrira une portion plus importante de la ville et sera relié à un tissus de transports en commun plus dense. Alger reste la seule ville d'Algérie dotée d'un métro. A Oran, une ligne de 20 stations longue de 17km est à l'état de projet. Le lancement des travaux a été annoncé pour 2014.

The post Alger aura un métro long de 55 Km en 2025 appeared first on Algérie Focus.

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

Alger

AFP

Alger veut réveiller les électeurs avant les législatives de mai

Alger veut réveiller les électeurs avant les législatives de mai

AFP

Économie et lutte antiterroriste au coeur d'une visite de Cazeneuve

Économie et lutte antiterroriste au coeur d'une visite de Cazeneuve

Musique

Un Alger poétique et très masculin dans le dernier clip de The Blaze

Un Alger poétique et très masculin dans le dernier clip de The Blaze

métro

AFP

Egypte: 16 blessés légers dans un attentat dans le métro du Caire

Egypte: 16 blessés légers dans un attentat dans le métro du Caire

AFP

Egypte: quatre bombes dans le métro du Caire, au moins deux blessés

Egypte: quatre bombes dans le métro du Caire, au moins deux blessés

Djamila Ould Khettab

Revue de presse. Utiliser son téléphone, bientôt possible dans le métro d’Alger

Revue de presse. Utiliser son téléphone, bientôt possible dans le métro d’Alger