mis à jour le

Les Belges ont un nouveau roi

Acclamés. La reine Mathilde et Philippe, désormais septième roi des Belges, sont apparus au balcon du palais royal ce dimanche 21 juillet. L'ancien couple royal, Albert II et la reine Paola, les ont ensuite rejoints pour saluer tous les quatre la foule. Une heure auparavant, au cours de sa prestation de serment devant les deux chambres du Parlement réunies, le roi Philippe a eu des mots forts à l'heure où, comme le roi Albert II l'avait rappelé samedi, « il faut, c'est une priorité, assurer la cohésion et l'unité de la Belgique ».
A l’instar du pape François, Philippe est le premier de sa dynastie à porter ce prénom. Et comme le souverain pontife, il ne se verra pas appeler « Philippe 1er » avant qu’un autre roi des Belges ne devienne son homonyme. Il restera donc le roi Philippe durant tout son règne.

Ce dimanche est une journée importante, une journée de fête, mais aussi de questionnement sur le rôle d'un nouveau roi dans un pays en crise. Quel monarque sera Philippe  ? Il a probablement les qualités qu'il faut, se murmure-t-il. On le décrit comme un homme réservé et discret, ce qui est probablement très important dans la façon dont le roi des Belges doit opérer.

Philippe avait déjà un rôle très important sous le règne de son père Albert II, entre 2007 et 2010, lors des deux crises successives qui ont secoué le pays. Un rôle de facilitateur, de médiateur en quelque sorte, pour dénouer les problèmes. Le nouveau monarque aura donc dix mois maintenant pour se préparer, car au printemps prochain se tiendront les élections législatives. Un scrutin à risque, puisque les partis séparatistes flamands sont pour l’instant crédités, en Flandre, de 45% des intentions de vote à eux deux. Un baptême du feu pour le roi.

« Je jure d’observer la Constitution et les lois du peuple belge »

Pour sa prestation de serment, le nouveau roi est apparu devant les deux chambres réunies du Parlement fédéral, vêtu de sa tenue bleu clair de lieutenant-général de la force aérienne belge. C'est avec une voix d'une fermeté qui en a surpris plus d'un que Philippe a prononcé la formule rituelle, ainsi que son premier discours du trône.

Contrairement aux deux prestations de serment précédentes, celle de son oncle Baudouin en 1951 et celle de son père Albert en 1993, personne n’a cette fois-ci crié, par provocation, « Vive la République ! »
La suite du programme de la journée

Traditionnellement, la fête nationale se déroule sous une pluie fine qui détrempe tout et qu'on appelle ici la drache. Mais ce dimanche, c'est sous un soleil exceptionnellement radieux et par 22°C à l'ombre que la foule est arrivée par grappes au parc de Bruxelles, où le public a retrouvé les habituelles attractions proposées lors de chaque fête nationale.

A 17 heures, le roi et la famille royale devaient prendre place dans la tribune tapissée de rouge, au centre de la place des Palais, et assister au traditionnel défilé militaire et civil. A noter cette année, en l'honneur d'Albert II – grand amateur de belles carrosseries -, la présence de véhicules anciens dans le défilé. La fête officielle devait se terminer à 23h30, à l'issue d'un feu d'artifice géant.

Contrairement à leurs voisins et cousins aux Pays-Bas et au Luxembourg, qui redeviennent simples princes après leur abdication, Albert et Paola conserveront l'appellation de roi et de reine. Si l’on ajoute Fabiola, veuve du roi Baudouin, la Belgique compte donc désormais deux rois et trois reines.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Belges

AFP

RDC: des militants congolais arrêtés

RDC: des militants congolais arrêtés

Rodolph TOMEGAH

LDC/PSG-Anderlecht: Pas de supporters belges au Parc des princes

LDC/PSG-Anderlecht: Pas de supporters belges au Parc des princes

Nicolas

PSG-Anderlecht : les Belges humiliés ! 5 buts

PSG-Anderlecht : les Belges humiliés ! 5 buts

roi

AFP

Nigeria: la croisade d'un roi tribal nigérian contre Shell

Nigeria: la croisade d'un roi tribal nigérian contre Shell

AFP

Côte d'Ivoire: le peintre Aboudia, roi des "Mogos"

Côte d'Ivoire: le peintre Aboudia, roi des "Mogos"

AFP

Justice: le roi du Maroc paiera la défense du chanteur Saad Lamjarred inculpé

Justice: le roi du Maroc paiera la défense du chanteur Saad Lamjarred inculpé