mis à jour le

Les assassins de Brahim et Haroun devant la justice aujourd’hui

Quatre mois après leur arrestation, deux individus, âgés de 21 et 38 ans, accusés du meurtre des enfants Haroun et Brahim, comparaîtront aujourd'hui devant le tribunal criminel de Constantine. Selon des sources bien informées, ce procès, attendu avec impatience par la population de la wilaya de Constantine, a été programmé après la fin des deux sessions criminelles de l'année en cours. Peu de détails avaient, à l'époque, été donnés sur cette affaire qui avait secoué tout le pays. Au motif du secret de l'instruction, le procureur général, Abdelli Mohamed, ne s'était pas étalé sur les circonstances de ce drame ni divulgué le mobile du crime ni encore l'identité des auteurs. Rappelons les faits de cette affaire abominable qui avait commencé dans l'après-midi du samedi 9 mars 2013 vers 15h30, à l'unité de voisinage (UV18), à la nouvelle ville Ali Mendjeli relevant de la commune d'El Khroub. Brahim et Haroun, deux petits garçons âgés de 9 et 10 ans, ont été enlevés par deux hommes alors qu'ils jouaient sur un terrain vague, non loin de leurs domiciles. Les deux enfants avaient, semble-t-il, suivi les deux individus de leur plein gré, croyant qu'ils allaient leur offrir des chiots nouveaux-nés. Des heures après, les deux garçonnets n'étaient toujours pas revenus. Le cauchemar a commencé lorsque des témoignages ont afflué, faisant état d'une voiture blanche les ayant emportés. Les parents déposèrent alors plainte contre X pour enlèvement. Après quatre jours de recherches infructueuses, ce fut l'horreur pour tout le monde. Dans l'après-midi de mardi vers 15h, les corps des deux enfants disparus sont découverts dans des sacs en plastique noir, jetés à proximité de l'UV17. Cette affaire a traumatisé toute la population.                      

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

justice

AFP

L'affaire Grace Mugabe devant la justice sud-africaine

L'affaire Grace Mugabe devant la justice sud-africaine

AFP

Kenya: les clés pour comprendre la contestation en justice de la présidentielle

Kenya: les clés pour comprendre la contestation en justice de la présidentielle

AFP

Nigeria: La justice saisit 21 millions de dollars

Nigeria: La justice saisit 21 millions de dollars