mis à jour le

Descente de gendarmes dans une cafétéria de non-jeûneurs

Des éléments de la Gendarmerie nationale ont opéré, vendredi, une descente dans une cafétéria du village Tifra, dans la commune de Tigzirt, à une quarantaine de kilomètres au nord de Tizi Ouzou. «Il était 14h , quand des gendarmes ont fait irruption à l'intérieur de la cafétéria en question, exigeant, d'emblée, du propriétaire de leur remettre ses papiers, et ce, avant de tenter d'intimider les jeunes qui étaient à l'intérieur de l'établissement. Les gendarmes ont également pris en photo les non-jeûneurs. Ils ont interrogé les clients et ont également pris leurs noms», précise Malek Ouhaddad, président du comité du village de Tifra, qui ajoute : «Ces pratiques relèvent d'une atteinte à la liberté individuelle.»  Les habitants de Tifra ont décidé, d'un commun accord, d'observer un sit-in, hier, devant le siège de la brigade de gendarmerie de Tigzirt pour exiger la restitution de ses papiers au propriétaire de l'établissement et la levée de toutes les poursuites à son encontre. «Nous avons effectivement décidé d'entreprendre une action de protestation pour mettre la pression sur la gendarmerie afin de surseoir à ses descentes et de procéder à la levée des poursuites contre le propriétaire de la cafétéria, un citoyen de notre village, mais nous avons annulé notre action, car il y a des signes d'apaisement et des promesses de levée des poursuites», affirme M. Ouhaddad.         

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

non-jeûneurs

non-jeûneurs

Au Maroc, ne pas jeûner est un crime

Au Maroc, ne pas jeûner est un crime

Havre de paix

Algérie: quand les Kabyles donnent une leçon de démocratie

Algérie: quand les Kabyles donnent une leçon de démocratie

Actualités

Algérie: Les non-jeûneurs s'attirent les foudres du Haut conseil islamique

Algérie: Les non-jeûneurs s'attirent les foudres du Haut conseil islamique