mis à jour le

Algérie : Quatre terroristes tués

L’armée algérienne a tué quatre terroristes dont deux responsables de la branche maghrébine d’Al Qaïda, lors d’une embuscade dans la nuit de vendredi à samedi à Sour El-Ghozlane, une localité dans la province de Bouira, située à 125 km au sud-est de la capitale, ont rapporté samedi les médias locaux.
L’un des deux responsables tués est Abou Al Walid Touhami, 36 ans, présenté comme le chef de la communication d’Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). L’autre est Ayadh Abou Abderahmane, qui assurait la coordination entre les différentes unités régionales du groupe.
Citant une source sécuritaire, l’ agence APS a fait savoir que ces terroristes, qui se dirigeaient vers la province limitrophe de M’ Sila (245 km au sud-est d’Alger) à bord un véhicule, ont été interceptés puis éliminés par l’ armée au lieudit Khlifat après un bref accrochage.

A l’ issue de cette opération, des armes ont été récupérées, selon la même source.
Selon un spécialiste des questions de sécurité, Touhami a rejoint les rangs de l’insurrection islamiste en 2002 puis est devenu un proche du chef d’Aqmi, Abdelmalek Droukdel.
Aqmi, qui opère majoritairement dans la région du Sahel avec des visées sur la Libye , La Tunisie et l’Algérie , maintient cependant une solide présence en Algérie, dans une région parfois baptisée le « triangle de la mort » entre les villes de Boumerdès, Bouira et Tizi Ouzou, à une centaine de km à l’est d’Alger.

Malgré une amélioration en générale de la situation sécuritaire en Algérie par rapport aux années 90, les attentats et accrochages entre armée et terroristes sont monnaie courante dans le pays, surtout dans les régions de l’ est de la capitale et aux frontières sud et sud-est du pays.

Des armes circulent à la frontière tuniso-algérienne

L’armée algérienne a détruit au niveau des frontières tunisiennes un véhicule 4×4 transportant des armes probablement destinées aux jihadistes retranchés à Jebel Châambi (centre-ouest tunisie ).
l’opération a eu lieu jeudi 18 juillet à l’aube au niveau de la région d’El Oued en Algérie faisant 2 morts du côté des terroristes.

Les personnes interceptées sont en majorité des Tunisiens. Ils sont venus de Libye et ont été pris en flagrant délit en train de chercher comment s’infiltrer dans le territoire tunisien et transmettre des armes et des munitions aux jihadistes retranchés dans les massifs de Jebel Châmbi (gouvernorat de Kasserine, centre-ouest).

Une autre voiture en provenance de Libye a pu échapper aux forces militaires algériennes.

Algérie

AFP

Macron en Algérie pour "une nouvelle relation" apurée du passé

Macron en Algérie pour "une nouvelle relation" apurée du passé

AFP

Journalistes de RFI tués au Mali: des suspects "a priori" en Algérie selon des proches

Journalistes de RFI tués au Mali: des suspects "a priori" en Algérie selon des proches

AFP

Maroc et "argent du haschich": Rabat rappelle son ambassadeur en Algérie

Maroc et "argent du haschich": Rabat rappelle son ambassadeur en Algérie

terroristes

AFP

Tunisie: "ni terroristes ni casseurs", des manifestants du sud ne "lâchent rien"

Tunisie: "ni terroristes ni casseurs", des manifestants du sud ne "lâchent rien"

AFP

Niger: le président exhorte

Niger: le président exhorte

AFP

Mali: De présumés terroristes arrêtés avant le sommet de Bamako (sécurité malienne)

Mali: De présumés terroristes arrêtés avant le sommet de Bamako (sécurité malienne)