mis à jour le

Le moudjahid Saci Benhamla n’est plus

Une grande figure du mouvement nationaliste s'est éteinte. Saci Benhamla est décédé jeudi à Alger et a été enterré le jour même au cimetière de Sidi Yahia, aux côtés de grandes figures de la Révolution comme Lamine Debaghine, Benyoucef Ben Khedda, Salah Boubnider dit Saout El Arab, Abdelhamid Mehri et en présence de nombreux moudjahidine et du président du CNES, Mohamed-Seghir Babès, de Ali Benflis qui n'est plus à présenter. Né en septembre 1925 à Guelma, il a commencé très tôt à militer pour le Mouvement nationaliste aux côtés d'un héros national comme Boudjemaâ Souidani. Il devient même responsable du PPA-MTLD au niveau de la ville et, à ce titre, il organisa les manifestations du 8 Mai 1945, des manifestations qui s'étaient voulues pacifiques mais qui finiront réprimées dans un bain de sang. Il sera d'ailleurs arrêté quelques jours plus tard et emprisonné durant plusieurs années. A sa libération, il rejoint l'OS mais est arrêté de nouveau dès le déclenchement de la Révolution, le 1er  Novembre 1954. Il ne sera libéré qu'après le cessez-le-feu, le 19 mars 1962. Il devient membre du comité central du FLN, mais est écarté de toute vie politique pour avoir refusé de cautionner le coup d'Etat du 19 juin 1965. Homme de conviction, il avait refusé tout compromis avec le pouvoir. Les vingt dernières années de sa vie ont été consacrées à la fondation du 8 Mai 1945 de Guelma, qu'il a créée avec des rescapés du massacre. C'est une remarquable figure du Mouvement national qui vient de nous quitter.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien