mis à jour le

Handicap : l’association “La Colombe Blanche” demande plus d’accessibilité

L’association ” la Colombe Blanche pour la protection des droits des personnes en situation de handicap” a appelé jeudi à Tétouan au respect des normes techniques minimales relatives aux accessibilités dans le secteur du transport public dans la ville.

Les personnes en situation de handicap et leurs familles sont profondément déçues de constater la non-conformité du nouveau parc d’autobus de transport urbain, mis en service début juillet, avec les normes relatives aux accessibilités dans le transport, a déploré le président de l’association, Ahmed Aidouni dans un entretien à la MAP .

Des associations de la société civile à Tétouan ont pourtant tout mis en oeuvre pour sensibiliser les parties concernées à cette question, à travers notamment des réunions et des rencontres visant à expliquer les attentes des personnes à besoins spécifiques. L’accent a été mis, notamment lors des rencontres avec les professionnels et les gestionnaires du secteur, sur le droit de ces personnes à disposer d’accessibilités leur permettant de bénéficier des prestations de service public, sur un pied d’égalité avec les autres citoyens, a-t-il ajouté.

A l’instar des associations s’intéressant à cette frange de la société, l’association “la Colombe Blanche”, a soulevé ce point spécifique au cours de multiples réunions tenues avec les responsables de la commune urbaine, à l’issue desquelles elle a reçu des promesses quant à la prise en compte des besoins des personnes en situation d’handicap dans le domaine du transport urbain, a indiqué M. Aidouni qui a appelé la commune urbaine et la société délégataire à se conformer aux standards internationaux en la matière.

Il a expliqué que le droit de jouir des accessibilités est fondé sur des considérations juridiques et humaines outre le fait que cette catégorie mérite aussi d’être traitée dignement comme clientèle dont les besoins doivent être satisfaits, ne serait-ce que sous un angle purement économique.

Force est de constater aujourd’hui, qu’en l’absence des équipements souhaités, cette catégorie de la société se trouve privée d’accéder aux espaces aussi bien publics que privés, regrette M. Aidouni qui a sollicité l’appui de l’ensemble des acteurs concernés, y compris la société civile, les syndicats et les médias pour que ces personnes puissent jouir de leur droit fondamental à l’autonomie et à la dignité.

Outre les dispositions en faveur des personnes en situation de handicap contenues dans la Constitution, la mise à disposition des accessibilités est stipulée dans plusieurs lois, notamment la loi 92-07 relative à la protection sociale des personnes handicapées et la loi 03-10 relative aux accessibilités ainsi que la Convention Internationale sur les droits des personnes handicapées, entrée en vigueur le 8 avril 2009.

En matière de transport public urbain, le cahier des charges comprend justement des clauses relatives au respect des accessibilités, a fait observer pour sa part le président de la commune urbaine de Tétouan, Mohamed Ida Amar, lors d’une réunion officielle tenue récemment.

Il a fait valoir que la société délégataire est encore en phase expérimentale. Le nombre convenu d’autobus sera totalement opérationnel fin septembre, dont les deux tiers seront dotés des équipements répondant aux normes générales d’accessibilité, souligne-t-il.

LNT

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

handicap

AFP

AfSud: Pistorius transféré dans une prison adaptée

AfSud: Pistorius transféré dans une prison adaptée

REUTERS

Au Mali, la rapide échéance électorale pourrait être un handicap

Au Mali, la rapide échéance électorale pourrait être un handicap

Actualités

Au Mali, la rapide échéance électorale pourrait être un handicap

Au Mali, la rapide échéance électorale pourrait être un handicap