mis à jour le

GO- Game is over, thiamignou Sindjély !

A présent, Game is over. Nous pouvons désormais passer aux choses séreuses. Saisie par les avocats de Karim Wade qui ont dénoncé son arrestation arbitraire et même réclamé des dommages et intérêts à hauteur de plusieurs milliards de nos francs, la Cour de justice de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) vient de rejeter la demande. Autrement interprété, y a rien d'illégal dans le comportement de l'Etat du Sénégal qui ne chercherait qu'à récupérer des sous, en immobilisant le fils de l'ancien chef de l'Etat, et pas de blé non plus à dégager, pour un quelconque dédommagement. Toujours, comme pour sembler regretter les bâtons qu'elle avait mis un moment dans les roues de Miss Mimi et de son équipe, l'illustre institution ne s'est pas arrêtée en si bon chemin. Elle est même allée jusqu'à se déclarer incompétente en ce qui concerne la procédure judiciaire en cours au Sénégal, permettant ainsi à l'équipe de Miss Mimi d'aller jusqu'au bout dans cette affaire qui commence, pour certains observateurs, à trop durer.
Tout le contraire de cette autre qui ne fait que commencer et qui risque de soulever pas mal de poussière, si les flics se divisent en deux camps : les pro-Abdoulaye Niang ou les anti-Cheikh Sadibou Keita, qui se livrent une guerre sans merci depuis les révélations de ce dernier. Doit-on les laisser faire tranquillement ? Non, à notre avis. C'est la réputation de l'Etat qui est en jeu. Comme dans ces cas-là, des mesures conservatoires d'urgence doivent être prises pour ne pas accentuer la crise. Et, il nous semble normal d'accepter les démissions, précoces ou inspirées, de tous les policiers cités dans ce scandale de drogue, en attendant les enquêtes. La loi doit s'appliquer dans toute sa rigueur. Que des têtes tombent, s'il le faut. Et que toutes les responsabilités soient situées. Sinon, bonjour le grand déballage qui embrasera jusqu'aux plus hautes autorités. Si je vous dis que j'en connais, et pas des moindres, qui ne sont guère rassurées sur la suite des événements...

Cébé

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye