mis à jour le

CHAN 2014 : MAURITANIE-SENEGAL, CE SOIR A NOUAKCHOTT La qualification sur le Chan

Le Sénégal affrontera la Mauritanie, ce soir au stade olympique de Nouakchott, en match comptant pour le barrage retour du Chan-2014. Un nul suffirait au bonheur des «Lions».

L'avantage du terrain à la Mauritanie, l'avantage psychologique au Sénégal. Pour le duel qui va opposer les deux équipes, ce soir au stade olympique de Nouakchott, pour le compte du barrage retour du Chan-2014, ce sera du 50-50. A l'aller, il y a quinze jours, les «Lions» s'étaient imposés à Dakar sur la plus petite des marques. Un nul suffirait alors à leur bonheur. Ils devront cependant s'attendre à une opposition farouche des Mourabitounes, qui s'étaient montrés très entreprenants sur la pelouse de Demba Diop et leur avaient promis l'enfer au match retour. Une victoire, et les hommes du Français Patrice Neveu décrocheront leur première qualification à un Chan. Une compétition biennale que les protégés de Demba Ramata Ndiaye n'ont jamais manquée, depuis son lancement en 2009.

Au vu de la prestation de la Mauritanie, les observateurs les plus sceptiques s'étaient montrés convaincus que l'écart entre les deux équipes, abyssal jadis, à tous les échelons, s'est rétréci. Les Mourabitounes ne sont plus ces adversaires que les «Lions» regardaient de haut. Leur coach l'a rappelé la veille du match-aller, et ses dires se sont confirmés sur le terrain, le lendemain. Son équipe fit jeu égal et par moment dominait les débats. Sans compter que, malgré le but pris, la défense mauritanienne fut un modèle de solidité. N'eut-été un manque d'adresse criard des attaquants, le résultat du match aller aurait été différent. Un nul n'aurait à Dakar pas été usurpé pour les hommes de Neveu.

Même s'il a insisté sur la détermination de son équipe à aller prendre la qualification chez l'adversaire, le sélectionneur du Sénégal avait reconnu la valeur de l'adversaire. Prudent, Demba Ramata Ndiaye. Ce qui l'a poussé, durant la semaine de préparation, passée pour l'essentiel à Dakar, à insister sur la solidité de ses lignes arrière, son tendon d'Achille.

Mais au-delà de la bataille pour le ticket qualificatif à Afrique du Sud-2014, Mauritanie-Sénégal comporte un enjeu historique. Les oppositions entre les deux équipes ont toujours tourné dans le même sens, si elles n'ont pas été sanctionnées par un nul : les Sénégalais ont toujours pris le dessus. Les Mauritaniens tenteront, chez eux, de tuer le chat noir, en éliminant leurs voisins, pour la première fois, en vue d'une phase finale. Pour leur part, leurs hôtes chercheront à perpétuer une vieille tradition, en confirmant la victoire du match aller pour, au bout du compte, décrocher la qualification à un troisième Chan d'affilée.

Issiaka TOURE

AMADOU DIOP «BOY BANDIT», COACH ADJOINT DU JARAAF «Evitons d'encaisser d'entrée»

«Le plus difficile pour le Sénégal était de prendre les trois points à la maison. C'est un resultat à ne pas négliger, mais il ne faut pas en faire, non plus, une fixation. Toutefois, la Mauritanie ne peut plus défendre, parce qu'elle à un retard d'un but à rattraper. Et souvent celui qui va à l'offensive ouvre des espaces derrière. Les Mourabitounes ont montré à Dakar qu'ils avaient une bonne défense. Cette défense ne va pas continuer à défendre sans vouloir, par moment, donner un coup de main à l'animation offensive. C'est une situation qui arrangerait les Sénégalais. Mais attention, évitons d'encaisser d'entrée. Il faut des joueurs avec un mental de guerrier».

CHERIF KANDJI, COACH D'HLM «Le match sera difficile»

«Il va falloir que les garçons soient très forts dans la tête, afin de passer cette étape. Nous rencontrons une équipe qui ne nous à jamais battus. Donc, c'est un défi à relever pour les Mourabitounes. Et à ce stade des éliminatoires du Chan, que la Mauritanie n'avait jamais atteint, ils ne vont pas se laisser faire. Les Mauritaniens ont une équipe relookée par Patrick Neveu, un entraineur expérimenté, qui a fait ses preuves, avec la Guinée et la Rd Congo. L'objectif qui lui est assigné, c'est la qualification au Chan. Leur gouvernement a déployé de gros moyens pour les accompagner. Le match ne sera pas facile. Nos gosses devront se battre pour arracher ce ticket qualificatif».

Propos recueillis par
I. TOURE


Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

CHAN

AFP

RD Congo: Kabila offre des 4x4 haut de gamme aux vainqueurs du CHAN

RD Congo: Kabila offre des 4x4 haut de gamme aux vainqueurs du CHAN

Nicolas

CHAN 2014: la Libye et son coach Javier Clemente champions d'Afrique

CHAN 2014: la Libye et son coach Javier Clemente champions d'Afrique

Steven LAVON

CHAN 2014: le programme des quarts de finale

CHAN 2014: le programme des quarts de finale

Nouakchott

AFP

Mauritanie: une femme élue pour la première fois maire de Nouakchott

Mauritanie: une femme élue pour la première fois maire de Nouakchott

ami

Nouakchott : Ouverture des travaux du 11eme congrès scientifique sur les maladies dues aux allergies

Nouakchott : Ouverture des travaux du 11eme congrès scientifique sur les maladies dues aux allergies

ami

Nouakchott : Ouverture des travaux du 11eme congrès scientifique sur les maladies dues aux allergies

Nouakchott : Ouverture des travaux du 11eme congrès scientifique sur les maladies dues aux allergies

qualification

AFP

CAN-2017: le Mali fait un grand pas vers la qualification

CAN-2017: le Mali fait un grand pas vers la qualification

La rédaction

Qualification au Mondial 2014 : 500 000 euros de prime pour chaque joueur de L’Equipe Nationale

Qualification au Mondial 2014 : 500 000 euros de prime pour chaque joueur de L’Equipe Nationale

La rédaction

Revue de presse. Après la qualification au Mondial 2014, les prochains défis de Vahid Halilhodzic

Revue de presse. Après la qualification au Mondial 2014, les prochains défis de Vahid Halilhodzic