mis à jour le

Somalie: des experts de l'ONU critiquent Facebook

Des experts de l'ONU sur les sanctions contre la Somalie ont déploré vendredi devant le Conseil de sécurité que Facebook ait refusé de répondre à leurs requêtes sur des utilisateurs du réseau social soupçonnés d'organiser des prises d'otages.

Facebook a négligé de répondre à des requêtes "répétées" de l'ONU, estiment dans un rapport ces experts chargés de faire respecter un embargo des Nations unies sur les armes contre la Somalie, ainsi que d'autres sanctions contre des groupes accusés de piraterie ou membres de la mouvance islamiste somalienne shebab. 

La piraterie est un secteur d'activité soutenu par des complices qui peuvent être des banquiers, des hommes d'affaires, des élus ou des salariés, qui "tous utilisent leurs positions ou activités professionnelles pour faciliter l'un ou l'autre réseau".

"Les enquêtes ont montré que ces myriades de facilitateurs sont liés entre eux par différents réseaux de communication et utilisent des réseaux sociaux comme Facebook", affirment-ils.

"En dépit de courriers répétés adressés à Facebook Inc., (le réseau) n'a jamais répondu aux demandes des instances de contrôle (de l'ONU) pour discuter d'informations qui se trouvent sur des comptes Facebook et qui appartiennent à des individus impliqués dans des prises d'otages et des enlèvements", précisent les experts dans leur rapport destiné au Conseil de sécurité.

Ces derniers indiquent pourtant avoir reçu "une aide active et complète" de la part d'autres sociétés pour leurs enquêtes.

Sollicité, Facebook n'avait pas souhaité répondre dans l'immédiat aux questions de l'AFP.

AFP

Ses derniers articles: Foot: la Côte d'Ivoire rend un ultime hommage  L'Angola dénonce l'inculpation au Portugal de son vice-président  Le Maroc demande officiellement 

experts

AFP

A Yaoundé, ministres et experts au chevet de l'économie de la zone franc

A Yaoundé, ministres et experts au chevet de l'économie de la zone franc

AFP

Attentat au Mali: les Kalachnikov des assaillants en cours d'analyse par des experts de l'ONU

Attentat au Mali: les Kalachnikov des assaillants en cours d'analyse par des experts de l'ONU

AFP

Burundi: l'UA va envoyer des experts militaires pour désarmer les milices

Burundi: l'UA va envoyer des experts militaires pour désarmer les milices

l'ONU

AFP

L'ONU a besoin de 4,4 milliards de dollars contre les famines

L'ONU a besoin de 4,4 milliards de dollars contre les famines

AFP

Centrafrique: l'ONU obtient le départ d'un chef rebelle de Bambari

Centrafrique: l'ONU obtient le départ d'un chef rebelle de Bambari

AFP

Soudan: l'ONU déplore la baisse des financements pour l'humanitaire

Soudan: l'ONU déplore la baisse des financements pour l'humanitaire

Facebook

Répression

Poster sur Facebook devient un crime sous l'état d'urgence en Ethiopie

Poster sur Facebook devient un crime sous l'état d'urgence en Ethiopie

Internet

Comment Facebook a offert une nouvelle vie à la langue peule

Comment Facebook a offert une nouvelle vie à la langue peule

Wildlife

Prudence, les braconniers utilisent les données GPS de vos photos en safari

Prudence, les braconniers utilisent les données GPS de vos photos en safari