mis à jour le

Nyiragongo : un chef coutumier demande aux jeunes à renoncer aux groupes armés

Le chef coutumier du groupement de Kibati, le Mwami Batuma Musunju Janvier,  appelle les jeunes de Nyiragongo (Nord-Kivu) à ne pas s'enrôler dans les groupes armés. Plusieurs jeunes de ce territoire se retrouvent dans la milice « Nyatura », nouvellement créée depuis près de deux mois. Il dénonce « l'instrumentalisation des jeunes » par certains politiciens mal intentionnés. [...]

Radio Okapi

Ses derniers articles: Plus de 7000 Burundais se sont réfugiés en RDC depuis le début de la crise  La RDC envisage de dépénaliser l'avortement pour lutter contre les bébés abandonnés  RDC: Comment mieux prendre en charge les victimes des viols 

chef

AFP

Le chef du Parlement européen veut mobiliser 40 milliards d'euros pour l'Afrique

Le chef du Parlement européen veut mobiliser 40 milliards d'euros pour l'Afrique

AFP

Somalie: 27 tués dans l'attaque de samedi, le chef de la police débarqué

Somalie: 27 tués dans l'attaque de samedi, le chef de la police débarqué

AFP

Ouganda: le chef de l'opposition remis en liberté et inculpé

Ouganda: le chef de l'opposition remis en liberté et inculpé

jeunes

AFP

Zimbabwe: la ligue des jeunes de la Zanu-PF "exige" la démission de Mugabe

Zimbabwe: la ligue des jeunes de la Zanu-PF "exige" la démission de Mugabe

AFP

En Italie, funérailles sobres pour les 26 jeunes migrantes noyées

En Italie, funérailles sobres pour les 26 jeunes migrantes noyées

AFP

En Tunisie, le mal-être des jeunes se traduit par un pic d'émigration clandestine

En Tunisie, le mal-être des jeunes se traduit par un pic d'émigration clandestine

armes

AFP

Centrafrique: dialogue avec les groupes armés primordial, selon le président

Centrafrique: dialogue avec les groupes armés primordial, selon le président

AFP

Centrafrique: accord de cessez-le-feu entre groupes armés

Centrafrique: accord de cessez-le-feu entre groupes armés

AFP

Centrafrique: il faut "s'attaquer aux finances" des groupes armés

Centrafrique: il faut "s'attaquer aux finances" des groupes armés