mis à jour le

Lancement officiel des activités de l’ADK de Daoudabougou : Promouvoir le développement sociopolitique du quartier

Le terrain Dallas de Daoudabougou a servi de cadre au lancement officiel des activités de l'Association Diama- Kounko(ADK) le 8 juillet 2013. C'était en présence des notabilités du quartier et d'invités de marque qui ont tenu à rehausser  l'éclat de l'évènement.

 

 

 Soucieux des défis du moment, un groupe de jeunes d'hommes et de femmes  du quartier de Daoudabougou ont décidé de se regrouper au sein d'une association dénommée Association Diama- Kounko.  L'objectif de cette de l'ADK  est la promotion des valeurs d'éthique, de liberté, de justice, d'égalité et d'épanouissement collectif et individuel ; le renforcement de la solidarité, le respect des droits liés à la personne humaine ; le respect des valeurs démocratiques et le renforcement des acquis de la décentralisation ; la défense de l'environnement entre autres. « Nous nous rassemblons parce que nous avons choisi l'espoir plus tôt que la peur et l'attentisme. L'unité tendue vers un but commun qui est le développement sociopolitique  de notre pays en général et de notre quartier en particulier car nous croyons fermement à nos idéaux et nous sommes prêts à nous lancer sur le grand chantier de la culture, de la citoyenneté et du patriotisme. Ce qu'il avoir aujourd'hui, c'est une nouvelle ère de responsabilité, la reconnaissance des devoirs que nous avons envers nous-mêmes et que nous avons envers les autres et envers notre pays et surtout notre quartier » a déclaré le président de l'association, Koman  Samaké. Il en a profité pour demander à tous les membres et sympathisants de l'association et de tous les habitants du quartier à aller retirer leurs cartes NINA afin d'accomplir le 28 juillet prochain leur devoir civique et aussi de forger ensemble le grand destin du pays qui a tant souffert des crises politiques et sécuritaires.  Se félicitant de cette belle initiative des jeunes du quartier, le porte-parole du chef de quartier, Soumaila Bagayogo  a demandé  prôné l'unité, la cohésion, l'entente pour assurer une paix durable qui est la condition nécessaire de tout  développement.  Quant à la présidente des femmes, Maimouna Diarra, elle s'est réjouie de la prise de conscience des jeunes comme l'ont fait d'autres jeunes d'autres quartiers de Bamako. « Notre association est apolitique à but non lucratif mais nous nous réservons tout de même le droit de nous prononcer sur toutes les questions brulantes de la nation et de contribuer vivement à la construction de l'édifice national d'où le slogan Tous pour le Mali- le Mali pour tous » a conclu le président de l'ADK.

Par Sadou   

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

développement

AFP

Gambie: le président élu Barrow annonce un plan de développement

Gambie: le président élu Barrow annonce un plan de développement

AFP

Burkina Faso: un plan de développement de 23,5 milliards d'euros

Burkina Faso: un plan de développement de 23,5 milliards d'euros

AFP

COP22: les pays en développement espèrent des avancées sur les financements

COP22: les pays en développement espèrent des avancées sur les financements

quartier

AFP

Centrafrique: nouvelles violences meurtrières, le cardinal dans un quartier musulman

Centrafrique: nouvelles violences meurtrières, le cardinal dans un quartier musulman

AFP

Centrafrique: le nouveau cardinal promet de se rendre très vite au quartier musulman de Bangui

Centrafrique: le nouveau cardinal promet de se rendre très vite au quartier musulman de Bangui

AFP

Une centaine de Biafrais manifestent au quartier Biafra d'Abidjan

Une centaine de Biafrais manifestent au quartier Biafra d'Abidjan