mis à jour le

Collectif des fonctionnaires et travailleurs de la Kompienga : Une procession contre l'insécurité en hommage à Mamane Koadima

Le Collectif des fonctionnaires et travailleurs de la commune de Kompienga a organisé le mercredi 10 juillet 2013 une marche en mémoire de leur collègue Mamane Koadima, un instituteur de 31 ans décédé le 3 juillet suite à braquage.

Partis de l'école Kompienga A, plus de 200 fonctionnaires, selon le collectif, ont arpenté dans le silence quelques artères de la ville en passant par l'école Kompienga B.

Brandissant des pancartes rappelant l'insécurité dans laquelle les populations de la commune et particulièrement les fonctionnaires vivent, ils ont dit vouloir interpeller l'Etat à garantir la quiétude et la sécurité qui permettra aux populations de travailler paisiblement pour le développement de la commune.

Selon les organisateurs, c'est suite à de multiples agressions (plus de 23) dont sont victimes les fonctionnaires de la région de l'Est dans l'accomplissement de leur exercice que cette marche a été organisée.

La dernière en date étant celle qui a valu la vie à Mamane Koadima. Cet instituteur certifié a reçu trois coups de feu alors qu'il regagnait son poste à moto. Cette marche lui était également dédié, toujours selon les organisateurs. De l'école Kompienga B, les marcheurs se sont ébranlé jusqu'à la Préfecture où leur porte parole a lu publiquement un message qu'il a ensuite remis au Préfet pour transmission au Haut-commissaire.

Dans ce message, les fonctionnaires et travailleurs de la commune de Kompienga, ont émis leur souhait de travailler « en toute quiétude ». Ils réclament entre autres « le renforcement des effectifs des agents de sécurité dans la Commune, leur dotation en moyens logistiques et armement adéquats, l'instauration des patrouilles permanentes sur les axes les plus fréquentées, l'instauration des contrôles inopinés d'identité par des agents de sécurité et un renforcement du dispositif sécuritaire pendant les périodes de transhumance ».

Junior Mathieu LANKOANDE

AIB/Sidwaya

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

collectif

AFP

Un collectif d'"amis" de Lamine Diack verse sa caution

Un collectif d'"amis" de Lamine Diack verse sa caution

AFP

Burundi: un collectif de journalistes veut continuer d'informer "pour que le monde sache"

Burundi: un collectif de journalistes veut continuer d'informer "pour que le monde sache"

AFP

Algérie: un collectif féministe dénonce le blocage d'une loi contre les violences conjugales

Algérie: un collectif féministe dénonce le blocage d'une loi contre les violences conjugales

fonctionnaires

AFP

Mugabe tient l'Occident responsable du non paiement des salaires des fonctionnaires

Mugabe tient l'Occident responsable du non paiement des salaires des fonctionnaires

AFP

Le Nigéria fait des économies en supprimant des fonctionnaires fantômes

Le Nigéria fait des économies en supprimant des fonctionnaires fantômes

AFP

Gabon: des hauts fonctionnaires interpellés dans une affaire de trafic de bois précieux

Gabon: des hauts fonctionnaires interpellés dans une affaire de trafic de bois précieux

travailleurs

AFP

Le Maroc pressé d'améliorer le sort de ses travailleurs domestiques

Le Maroc pressé d'améliorer le sort de ses travailleurs domestiques

AFP

Ethiopie: rapatriement massif de travailleurs illégaux en Arabie Saoudite

Ethiopie: rapatriement massif de travailleurs illégaux en Arabie Saoudite

inégalités

La couleur pourpre du raisin sud-africain

La couleur pourpre du raisin sud-africain