mis à jour le

Appel à la mobilisation le dimanche 28 juillet 2013

Citoyennes, Citoyens, Peuple du Burkina,

Le 29 Juin 2013, vous êtes sortis très nombreux à travers tout le Burkina Faso, pour dire NON au Sénat inutile et budgétivore, et NON à la Politique du gouvernement.

Depuis lors, avec arrogance, le gouvernement a superbement ignoré vos revendications. Le Président du Faso n'a même pas daigné répondre au message que vous lui avez envoyé. Pire, son gouvernement s'entête à mettre en place son Sénat, et convoque ses conseillers municipaux pour le 28 Juillet afin de procéder à l'élection des soit- disant représentants des collectivités territoriales au sein du Sénat.

Comme si cette provocation ne suffisait pas, le CDP, parti au pouvoir, annonce maintenant, clairement et ouvertement, qu'il va réviser l'article 37 de la Constitution, donnant ainsi raison à l'Opposition Politique qui n'a eu de cesse d'alerter les burkinabè à ce sujet.

Si le gouvernement persiste, c'est sans doute parce qu'il ne sent pas encore que les burkinabè sont en colère. C'est donc à nous tous qu'il appartient de le lui montrer et de lui faire savoir que nous disons résolument NON au Sénat, NON à la révision de l'article 37, et NON à sa politique économique et sociale.

C'est pour cela que l'Opposition Politique invite tous les burkinabè, sans distinction ni exclusive, à se rassembler massivement le 28 JUILLET 2013 à la PLACE DE LA NATION A OUAGADOUGOU à partir de 08H00.

Ce rassemblement sera suivi d'une marche qui empruntera l'itinéraire suivant : Place de la Nation - Avenue du médiateur - Avenue Gamal Abdel Nasser-Avenue Monseigneur Joanny Thévenoud -Avenue de la Cathédrale -Avenue Dr Kwame N'Krumah -Rond Point des Nations Unies - Avenue de la Nation - Place de la Nation.

Notre pays traverse une phase critique de son histoire politique avec un pouvoir décrié qui, non content d'ignorer la souffrance de son peuple, veut imposer ses vues par un passage en force.

SEULE UNE MOBILISATION MASSIVE DE TOUS LES BURKINABE POURRA LE FAIRE RECULER.

En commentant la marche gigantesque contre le Sénat du 29 Juin dernier, le Service d'Information du Gouvernement (SIG) a dit qu'il n'y avait que quelques centaines de manifestants. Qu'à cela ne tienne ! Le Dimanche 28 Juillet, sortons massivement et montrons leur, que nous sommes plus que des milliers !

NON AU SENAT ! NON A LA REVISION DE L'ARTICLE 37 ! NON A LA POLITIQUE DU GOUVERNEMENT !

Ouagadougou, le 19 juillet 2013

Pour l'Opposition Politique,
Le Chef de file de l'Opposition

Zéphirin DIABRE
Président de l'UPC

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

appel

AFP

Tchad: le président déchu Hissène Habré jugé en appel

Tchad: le président déchu Hissène Habré jugé en appel

AFP

Génocide: la peine du premier Rwandais condamné en France confirmée en appel

Génocide: la peine du premier Rwandais condamné en France confirmée en appel

AFP

Génocide au Rwanda: verdict attendu au procès en appel de Simbikangwa

Génocide au Rwanda: verdict attendu au procès en appel de Simbikangwa

mobilisation

AFP

Mobilisation pour sauver les guépards, menacés d'extinction

Mobilisation pour sauver les guépards, menacés d'extinction

AFP

Zambie: le candidat battu de l'opposition appelle

Zambie: le candidat battu de l'opposition appelle

AFP

Le Premier ministre tunisien réclame mobilisation et "sacrifices"

Le Premier ministre tunisien réclame mobilisation et "sacrifices"

juillet

AFP

Gabon: législatives reportées au plus tard au 29 juillet 2017

Gabon: législatives reportées au plus tard au 29 juillet 2017

AFP

Mali: l'état d'urgence prorogé jusqu'au 15 juillet

Mali: l'état d'urgence prorogé jusqu'au 15 juillet

AFP

Guinée: un journaliste porté disparu depuis le 23 juillet

Guinée: un journaliste porté disparu depuis le 23 juillet