mis à jour le

REACTIONS - Scandale de la drogue dans la Police : Le député Moustapha Diakhaté (BBy) dépose aujourd’hui une question orale

Mis à nu, le trafic de drogue dans la Police sénégalaise déchaîne des réactions outrées. Les hommes politiques et les acteurs de la Société civile se retrouvent au c½ur de cette polémique pour afficher leur incompréhension et leur désir de voir tirer cette affaire au clair. Les avis sont unanimes : «cette affaire n'est pas à prendre à la légère». Le président du groupe parlementaire Benno bokk yaakaar, Moustapha Diakhaté, envisage d'interpeller le ministre de l'Intérieur à travers une question orale. Mieux, il envisage l'ouverture d'une commission d'enquête. Cette affaire sidère l'Ong Jamra qui s'offusque d'être utilisée «comme faire valoir» pour des cérémonies « théâtrales » d'incinération publique.

«En tant que député, je compte déposer une question orale ou demander une commission d'enquête. C'est possible. On a beaucoup de leviers qu'on peut actionner pour que la représentation nationale puisse avoir des informations sur cette affaire. C'est très grave ! Si ce n'est pas vrai, c'est grave. Si c'est vrai, ça l'est encore plus. Ce qui est d'autant plus grave dans cette affaire c'est que les informations viennent de la police. Le Quotidien n'a fait que relayer des informations venant d'un haut gradé de la police nationale. La représentation doit avoir une preuve sur la véracité des faits. Si cela s'est passé comme on l'a présenté dans le journal, je pense que l'Etat prendra ses responsabilités. Demain (aujourd'hui, Ndlr) je vais introduire une question orale pour interpeller le ministre de l'Intérieur. D'ailleurs, j'y travaille depuis que l'article a été publié. La question orale ou la commission d'enquête ? Ce sera en début de session ordinaire prochaine ou en session extraordinaire. Une session extraordinaire quand elle est convoquée par le gouvernement on ne peut pas y ajouter cette question. Par contre l'Assemblée nationale est compétente pour convoquer une session extraordinaire pour statuer sur cela».

Le Quotidien


Le Quotidien

réactions

AFP

Maroc: réactions partagées sur l'interdiction de la vente de burqa

Maroc: réactions partagées sur l'interdiction de la vente de burqa

AFP

Amertume au Cameroun devant le peu de réactions aux attaques de Boko Haram

Amertume au Cameroun devant le peu de réactions aux attaques de Boko Haram

DIRECT

Nous sommes tous en deuil

Nous sommes tous en deuil

scandale

AFP

La maltraitance des malades mentaux sud-africains au coeur d'un scandale

La maltraitance des malades mentaux sud-africains au coeur d'un scandale

AFP

Nigeria: un nouveau scandale éclabousse la lutte anti-corruption du président Buhari

Nigeria: un nouveau scandale éclabousse la lutte anti-corruption du président Buhari

AFP

Scandale après la nomination de Mugabe comme ambassadeur de l'OMS

Scandale après la nomination de Mugabe comme ambassadeur de l'OMS

drogue

AFP

Sahara: le Polisario dit avoir arrêté 19 trafiquants de drogue marocains

Sahara: le Polisario dit avoir arrêté 19 trafiquants de drogue marocains

AFP

Tanzanie: les employés d'une morgue éventrent la "mule" pour voler sa drogue

Tanzanie: les employés d'une morgue éventrent la "mule" pour voler sa drogue

Peuple de l'herbe

Les fumeurs algériens se lamentent de la pénurie de cannabis

Les fumeurs algériens se lamentent de la pénurie de cannabis