mis à jour le

Chlef : les enseignants ont eu gain de cause

Les enseignants du CEM Fadène Djillali à Lalla Aouda, dans la commune de Chlef, vont pouvoir enfin sortir en congé après avoir été autorisés et signé leur procès-verbal de fin d'année. La directrice de l'établissement avait conditionné leur départ en congé au report des notes des élèves sur leurs livrets scolaires, se basant, dit-on, sur le décret 3012 du 26 novembre 2005. Le ministère de l'Education a abrogé le décret en question, remplacé par le décret 481 du 12 novembre 2006.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

enseignants

AFP

Congo: les enseignants observent trois journées "université morte"

Congo: les enseignants observent trois journées "université morte"

AFP

Niger: 7 millions d'euros payés par an

Niger: 7 millions d'euros payés par an

AFP

Niger: plus de 4,5 millions d'euros versés

Niger: plus de 4,5 millions d'euros versés