mis à jour le

Blaise Compaoré chargé du suivi du protocole sur la libre circulation

La 43e conférence ordinaire des chefs d'Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) s'est achevée à Abuja, au Nigeria, le 18 juillet 2013. Avec un tour d'horizon de la vie de la Communauté, la mission de suivi du Protocole sur la libre circulation des personnes et des biens a été confiée au Président du Faso, Blaise Compaoré. Le Burkina Faso obtient, en plus du poste de président de la Commission dirigée par Kadré Désiré Ouédraogo, la direction de la (...) - La Une

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

Compaoré

AFP

Burkina: Compaoré ne sera pas poursuivi pour "haute trahison"

Burkina: Compaoré ne sera pas poursuivi pour "haute trahison"

AFP

Burkina: le dernier Premier ministre de Compaoré inculpé pour assassinat et écroué

Burkina: le dernier Premier ministre de Compaoré inculpé pour assassinat et écroué

AFP

Burkina: le chef du parti de Compaoré inculpé pour son implication dans le putsch de septembre

Burkina: le chef du parti de Compaoré inculpé pour son implication dans le putsch de septembre

protocole

AFP

Pékin signe un protocole avec 20 pays pour établir une banque régionale en Asie

Pékin signe un protocole avec 20 pays pour établir une banque régionale en Asie

LNT

Maroc/UE:  Le vote du nouveau protocole pour le 27 novembre

Maroc/UE: Le vote du nouveau protocole pour le 27 novembre

Jossart Muanza(AEM)

Angola/Environnement : le secrétaire d'État Syanga Abilio présent

Angola/Environnement : le secrétaire d'État Syanga Abilio présent

circulation

AFP

RDC: trois nouveaux robots agents pour réguler la circulation

RDC: trois nouveaux robots agents pour réguler la circulation

chauffards

Pourquoi les Congolais conduisent mal

Pourquoi les Congolais conduisent mal

Dr Vincent Sosthène Fouda

La libre circulation en Afrique centrale n'est pas un décret politique mais une volonté des peuples

La libre circulation en Afrique centrale n'est pas un décret politique mais une volonté des peuples