mis à jour le

Première soirée réussie pour le festival “folk” de Marrakech

Le coup d’envoi de la 48ème édition du Festival national des arts populaires (FNAP), une manifestation culturelle et artistique placée sous le thème “la femme et les arts populaires”, a été donné mercredi soir au mythique Palais Badii à Marrakech.

Le spectacle d’ouverture, mis en scène par l’artiste marocain, Abdessamad Dinia, a rendu au début de cette soirée un vibrant hommage à la femme marocaine et à sa contribution dans la préservation et la promotion du patrimoine immatériel du Maroc.

Les amoureux des arts populaires ont pu, par la suite, assister à la représentation sur scène de spectacles de 21 troupes représentant les différentes régions du Royaume, du Nord au Sud, des montagnes aux plaines, reflétant ainsi la richesse et la diversité des arts populaires et traditionnels marocains.

Ces troupes représentant le meilleur de la musique traditionnelle marocaine, comme Aabidat R’ma, Ahidous Ain Orma, Ahouach Imintanout, Ahouach Ouarzazate, Ahouach Tissint, Aissawa, Dekka, Gnaoua, Guedra, Haiti, Houara, Mangouchi, Ouled hmed oumoussa, Rokba de Zagora, Taskiouine, Tazouite Kelaat M’gouna, Ahouach Tafraout, Aglagal de Taliouine, Akellal Sif, Ahwach Ouad Tamanar et Ahidouss Boudar de Bouarfa, ont défilé tour à tour sur la scène pour interpréter avec enthousiasme autant de tubes, devant un public venu nombreux lors de cette soirée ramadanesque.

Aux rythmes de leurs instruments de musique traditionnels, synchronisés avec leurs chants et agrémentés par leurs danses, les troupes participantes ont su transformer, ce palais, en un véritable espace de joie et de liesse collective, le tout dans une ambiance des plus festives.

Le Palais Badii, avec une superficie de 450 m2 et une capacité de 2.000 spectateurs, offre durant cinq jours un cadre unique aux artistes participants à cet événement culturel d’envergure nationale.

Le Théâtre Royal accueille, quant à lui, dès jeudi soir, plus de 10 troupes dont la Aïta Jeblia, Chama Zaz, Flamenco Estefania Cuevas (Espagne), Hamid Serghini, Mimoun Rafrouaa, The Gwangdae (Corée du Sud), Rayssa Fatima Tachtoukt, Tarab Hassani, Inouraz, Maâlem Abdessalam Alikane, Malhoun de Marrakech, l’Orchestre National de Barbès (France) et Hamdallah Rouicha.

Placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, le FNAP, le plus ancien festival au Maroc, s’inscrit depuis sa création en 1960, dans une dynamique de conservation, de promotion et de transmission du patrimoine immatériel du Royaume, représenté par ses arts populaires et traditionnels dont les musiques, les danses, les métiers d’art et les produits du terroir.

Il connait cette année la participation de 400 artistes et 35 troupes représentant les différentes régions du Maroc ainsi que des groupes folkloriques issus de certains pays dont la Corée du Sud, l’Espagne et la France. (MAP)

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

festival

AFP

L'Afrique s'invite au Festival d'Avignon

L'Afrique s'invite au Festival d'Avignon

AFP

Festival d'Avignon: l'Afrique et les femmes en vedettes du 6 au 26 juillet

Festival d'Avignon: l'Afrique et les femmes en vedettes du 6 au 26 juillet

AFP

Maroc: Ellie Goulding inaugure le 16e festival Mawazine de Rabat

Maroc: Ellie Goulding inaugure le 16e festival Mawazine de Rabat

Marrakech

AFP

Marrakech en tête des villes où il fait bon vivre en Afrique

Marrakech en tête des villes où il fait bon vivre en Afrique

AFP

Un film chinois remporte le Grand Prix du festival de Marrakech

Un film chinois remporte le Grand Prix du festival de Marrakech

AFP

Le cinéma russe

Le cinéma russe