mis à jour le

Guinée : Apaisement par-ci, risque de guerre civile par-là

Corps calcinés par-ci,  maisons brûlées et  habitants terrorisés par des tirs d'armes à feu  par-là.  Bilan provisoire : 16 morts et 80 blessés. Voilà le triste spectacle qu'offraient,  dimanche 14 juillet dernier, les villes de Koulé et de Nzérékoré dans le sud-est de la Guinée, par suite d'un déchaînement de violence intercommunautaire.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

Guinée

AFP

Guinée équatoriale: un artiste arrêté, l'Etat et la famille divergent sur les raisons

Guinée équatoriale: un artiste arrêté, l'Etat et la famille divergent sur les raisons

AFP

Inondations en Sierra Leone: au moins 19 corps retrouvés en Guinée

Inondations en Sierra Leone: au moins 19 corps retrouvés en Guinée

AFP

Libre circulation en Afrique centrale: la Guinée équatoriale bloque toujours, le Tchad accepte

Libre circulation en Afrique centrale: la Guinée équatoriale bloque toujours, le Tchad accepte

guerre

AFP

Nigeria: les fonctionnaires en guerre contre les salaires impayés

Nigeria: les fonctionnaires en guerre contre les salaires impayés

AFP

Ces réfugiés étrangers qui restent en Syrie malgré la guerre

Ces réfugiés étrangers qui restent en Syrie malgré la guerre

AFP

Guerre interne en vue

Guerre interne en vue