mis à jour le

On vous le dit

Les remarques de Mohamed Amine Hadj Saïd   Mohamed Amine Hadj Saïd, secrétaire d'Etat chargé du Tourisme, a fait une pertinente remarque lors d'un récent déplacement à Médéa. Il a qualifié de «drame» certaines conceptions qui ont ôté à nos villes et villages leur cachet particulier et le fait d'avoir «imposé» un seul et unique style à nos structures touristiques. La valorisation des patrimoines est une source de notoriété pour la ville et favorise son développement touristique. Elle suscite également, dans la population, un sentiment d'appartenance à la ville et favorise une appropriation par les habitants de l'espace qu'ils habitent ensemble. Décrypté, le message est le suivant : le touriste doit percevoir une image positive, sinon il ne viendra pas. En plus, le déficit d'image a pour conséquence immédiate le refus des consommateurs d'inclure la destination Algérie dans leur ensemble de choix.   Arrestation de trafiquants à Alger   Durant la première semaine du mois de Ramadhan, le commandement de la sûreté de la wilaya d'Alger a procédé à la neutralisation de plusieurs bandes de criminels. La traque, enclenchée par la police spécialisée, s'est soldée par l'interpellation de plusieurs bandes de malfaiteurs qui sévissaient dans l'Algérois. Des trafiquants de stupéfiants ont été arrêtés en possession de 1615 grammes de résine de cannabis. Dans le même sillage, la police a récupéré chez d'autres individus 1600 comprimés de psychotropes, comme le Rivotril et le Subitex. Ces médicaments (barbituriques) destinés aux malades psychiatriques  ont été obtenus facilement par ces trafiquants. Toujours dans le cadre de la lutte contre la petite criminalité, les services de police ont mis hors d'état de nuire des personnes dangereuses avec à la clé la saisie de 71 armes blanches. Iftar à bord du Soummam au port d'Istanbul       Le navire-école Soummam a accosté hier au port  d'Istanbul (Turquie). Cette escale entre dans le cadre de «l'exécution de la campagne d'instruction été 2013 où les élèves officiers de l'Ecole supérieure navale consolideront  leur formation théorique par une formation pratique».L'équipage du navire a été accueilli par l'attaché militaire de l'ambassade  d'Algérie en Turquie, accompagné du consul général et des membres du corps diplomatique algérien accrédités à Ankara. Une visite de courtoisie sera rendue par le commandement du navire aux  autorités civiles et militaires de la ville d'Istanbul. Une réception «Iftar» sera organisée à bord du navire en l'honneur du corps diplomatique accrédité à Ankara et la communauté algérienne établie en Turquie. Durant cette escale, un programme culturel, touristique et sportif a été établi au profit des élèves officiers et de l'équipage du navire-école Soummam dans le but d'«enrichir leurs connaissances scientifiques et culturelles».           Les blocages inexpliqués du ministère des Transports   Les futurs acquéreurs de voitures Fiat 500 L sont dans l'expectative. En effet, après avoir commandé leur véhicule et attendu vainement, ils ne voient rien se profiler à l'horizon. Quand ils se présentent au show room pour des informations concernant cet inexpliqué retard, la réponse est toujours la même : «C'est un problème d'homologation et ça bloque au niveau des services du ministère des Transports.» Ce blocage est-il tolérable dès lors que la marque concernée est connue de par le monde et constitue même un label ? Au même moment, des facilités déconcertantes quant à l'homologation sont accordées à des voitures «gadget».  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien