mis à jour le

Humanitaire : LE MINISTRE MAMADOU NAMORY TRAORE RECENSE LES URGENCES A TOMBOUTOU ET GAO

Rencontre avec les responsables à tous les niveaux, visite des sites accueillant des populations démunies, des banques saccagées de la place, de stocks de sécurité alimentaire, voila quelques temps forts de la visite du ministre de l'Economie et de l'Action humanitaire, Mamadou Namory Traoré, ce 16 juillet à Gao. Une occasion pour le chef de l'exécutif régional, le général Mamadou Adama Diallo, de rappeler les différentes actions gouvernementales en direction des populations meurtries par une longue période d'occupation. Le gouverneur a également évoqué les 900 tonnes de céréales et les 10 millions de Fcfa offerts aux démunis refugiés et déplacés de retour au bercail.

Mamadou Namory Traoré est venu discuter, écouter et comprendre la situation à Gao. Les participants de la rencontre tenue dans les locaux du gouvernorat n'ont occulté aucun problème. Parmi les difficultés auxquelles sont confrontées les Gaois ressortent l'absence des structures bancaires, les délestages électriques, la relance économique, la prise en compte psychosociale des populations meurtries et traumatisées par des scènes comme les amputations effectuées par les occupants d'alors. D'autres points comme la reconstruction des infrastructures administratives et techniques, l'appui aux agriculteurs et éleveurs, la sécurité dans les secteurs reculés de la région, etc ... ont été signalés au ministre Traoré. Ce dernier, en visitant des sites occupés par des démunis, situés notamment à coté de la compagnie de transport SONEF et non loin de la maison de Ali Badi Maïga, a pu mesurer l'ampleur de la crise.

Dans ces deux sites abritant majoritairement des femmes et des enfants, le ministre de l'Economie et de l'Action humanitaire, très ému, a remis une enveloppe symbolique de 800 000 Fcfa. Mamadou Namory Traoré a par ailleurs inspecté le stock de sécurité du cercle de Gao pourvu en riz, sucre, lait, huile. Ces 250 tonnes de denrées sont destinées à toutes les communes du cercle et s'avèreront précieuses en ce mois de ramadan et de soudure. Le ministre a également visité le marché de légumes et les agences bancaires dont certaines sont en voie de réhabilitation (BNDA, BMS). L'émissaire du gouvernement a promis de plaider pour une ouverture rapide des banques même dans des locaux loués, afin de permettre à l'économie régionale de rebondir.

Gao constituait la deuxième étape de la visite du ministre de l'Economie et de l'Action humanitaire dans les régions du nord. Mamadou Namory Traoré s'était auparavant rendu à Tombouctou où il a pu mesurer l'ampleur et les conséquences de l'occupation sur les populations de la Cité des 333 saints et les assurer de la compassion et de l'aide de l'Etat.

M. B. CISSE

AMAP-Gao

 

**************

Gao : la campagne sort de sa torpeur 

 

Après un démarrage assez timide à Gao, la campagne électorale pour le scrutin présidentiel du 28 juillet décolle enfin. Ainsi en l'espace quelques jours, deux candidats ont été les hôtes de la cité des Askia.

Pendant son séjour à Gao, le président du parti du tigre, Choguel Kokalla Maïga, a d'abord fait une intervention sur des radios synchronisées, avant d'animer une conférence des cadres, le tout en songhoi, la langue nationale la plus usitée dans la ville. Dans ses interventions, le candidat du MPR a martelé son slogan de campagne : « restituer au Mali son  honneur et sa dignité ».

Comme actions prioritaires, le leader de MPR promet de refonder le système éducatif, redonner aux jeunes et aux femmes leur véritable place. Au plan de la religion, Choguel Kokalla Maïga a assuré que s'il est élu président du Mali, il créera un véritable ministère du culte, de la foi et de l'éthique.

Sa thérapie pour sortir le pays de la crise ? Le candidat du MPR se propose de rebâtir l'Etat du Mali en redonnant à l'armée malienne ses vertus d'antan. Selon lui, de 1960 à 1991, l'armée malienne était citée en exemple en Afrique de l'Ouest surtout francophone.

Par ailleurs, Choguel Kokalla Maïga proposera, s'il accède à la magistrature suprême, une nouvelle constitution qui prévoira que le président élu prête serment sur le Coran ou la Bible selon sa confession.

Quant au candidat de l'URD, Soumaïla Cissé, il a animé sur la place de l'indépendance de Gao un meeting géant le lundi 15 juillet sous un soleil de plomb qui n'a point altéré l'ardeur de ses militants et sympathisants. Dans la foule des partisans du candidat, on notait aussi des militants du PDES et ceux d'autres partis amis.

Le candidat, dont le slogan de campagne est « le Mali, notre fierté »,  a expliqué que son projet de société repose sur cinq piliers : consolider les institutions, bâtir une société civile active, responsable et engagée dans la construction d'un Mali meilleur, travailler à la naissance d'une économie compétitive durable et juste, fournir aux populations des services sociaux à la mesure de leurs attentes et de leurs besoins, faire des jeunes et des femmes un véritable atout pour l'avenir.

Avant l'intervention de Soumaïla Cissé, ses partisans l'ont assuré de leur détermination à jouer leur partition. Même les ulémas présents au meeting ont apporté leur note pour un succès du porte-étendard de l'URD.

M. B. CISSE

AMAP-Gao

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

humanitaire

AFP

Maiduguri, carrefour humanitaire en terre de Boko Haram

Maiduguri, carrefour humanitaire en terre de Boko Haram

AFP

Centrafrique: la situation humanitaire est "alarmante"

Centrafrique: la situation humanitaire est "alarmante"

AFP

Au Soudan du Sud, Aburoc, une ligne de front humanitaire

Au Soudan du Sud, Aburoc, une ligne de front humanitaire

ministre

AFP

Congo: démission du gouvernement du Premier ministre Clément Mouamba

Congo: démission du gouvernement du Premier ministre Clément Mouamba

AFP

Algérie: gouvernement remanié après le limogeage du Premier ministre

Algérie: gouvernement remanié après le limogeage du Premier ministre

AFP

Algérie: le Premier ministre limogé au bout de 3 mois, sur fond de luttes de clans

Algérie: le Premier ministre limogé au bout de 3 mois, sur fond de luttes de clans

Traoré

AFP

Allemagne: Ibrahima Traoré prolonge avec Mönchengladbach jusqu'en 2021

Allemagne: Ibrahima Traoré prolonge avec Mönchengladbach jusqu'en 2021

AFP

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

AFP

HCR: la chanteuse malienne Rokia Traoré nommée ambassadrice de bonne volonté

HCR: la chanteuse malienne Rokia Traoré nommée ambassadrice de bonne volonté