mis à jour le

Guinée : 54 morts dans les violences interethniques

« Cinquante-quatre corps identifiés » ont été dénombrés à l’hôpital central de N’Zérékoré, grande ville du sud-est de la Guinée qui a été le théâtre pendant deux jours de violences inter-ethniques, a affirmé mercredi à l’AFP un médecin, évoquant d’autres corps non identifiés à la morgue. « Nous avons comptabilisé 54 corps identifiés, qu’on est en train de restituer aux deux communautés » ethniques, les Guerzé et les Konianké, qui se sont affrontées de dimanche soir à mardi, a dit ce médecin. « Il y a des corps non identifiés à la morgue », dont certains ont été décapités, a-t-il ajouté.
AFP

Guinée

AFP

Tentative de "coup d'Etat" en Guinée équatoriale: Malabo déplore un "manque de solidarité en Afrique"

Tentative de "coup d'Etat" en Guinée équatoriale: Malabo déplore un "manque de solidarité en Afrique"

AFP

La torture, pratique courante en Guinée équatoriale, selon témoins et ONG

La torture, pratique courante en Guinée équatoriale, selon témoins et ONG

AFP

"Coup d'Etat" manqué en Guinée équatoriale: un Français dément son implication

"Coup d'Etat" manqué en Guinée équatoriale: un Français dément son implication

morts

AFP

Centrafrique: huit morts

Centrafrique: huit morts

AFP

Kenya: 48 morts dans la rupture du barrage de Solai

Kenya: 48 morts dans la rupture du barrage de Solai

AFP

Kenya: 45 morts et une quarantaine de disparus après la rupture d'un barrage

Kenya: 45 morts et une quarantaine de disparus après la rupture d'un barrage

violences

AFP

Centrafrique: violences intercommunautaires

Centrafrique: violences intercommunautaires

AFP

Cameroun anglophone: l'armée admet des violences contre un séparatiste

Cameroun anglophone: l'armée admet des violences contre un séparatiste

AFP

Le gouvernement va diriger une province secouée par des violences

Le gouvernement va diriger une province secouée par des violences