mis à jour le

Guinée : 54 morts dans les violences interethniques

« Cinquante-quatre corps identifiés » ont été dénombrés à l’hôpital central de N’Zérékoré, grande ville du sud-est de la Guinée qui a été le théâtre pendant deux jours de violences inter-ethniques, a affirmé mercredi à l’AFP un médecin, évoquant d’autres corps non identifiés à la morgue. « Nous avons comptabilisé 54 corps identifiés, qu’on est en train de restituer aux deux communautés » ethniques, les Guerzé et les Konianké, qui se sont affrontées de dimanche soir à mardi, a dit ce médecin. « Il y a des corps non identifiés à la morgue », dont certains ont été décapités, a-t-il ajouté.
AFP

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

Guinée

AFP

A Paris, la Guinée lève 20 milliards de dollars d'engagements

A Paris, la Guinée lève 20 milliards de dollars d'engagements

AFP

Teodorin Obiang, fils prodigue de la Guinée équatoriale

Teodorin Obiang, fils prodigue de la Guinée équatoriale

AFP

Guinée équatoriale: un artiste arrêté, l'Etat et la famille divergent sur les raisons

Guinée équatoriale: un artiste arrêté, l'Etat et la famille divergent sur les raisons

morts

AFP

Nigeria : au moins 12 morts dans un quadruple attentat-suicide

Nigeria : au moins 12 morts dans un quadruple attentat-suicide

AFP

Au moins 12 morts dans une frappe aérienne en Libye, selon une source médicale

Au moins 12 morts dans une frappe aérienne en Libye, selon une source médicale

AFP

Nord-est du Nigeria: cinq morts dans un attentat-suicide contre une mosquée

Nord-est du Nigeria: cinq morts dans un attentat-suicide contre une mosquée

violences

AFP

Cameroun:

Cameroun:

AFP

Violences au Cameroun: l'ONU prête

Violences au Cameroun: l'ONU prête

AFP

Niger: l'opposition dément être l'origine des violences de dimanche

Niger: l'opposition dément être l'origine des violences de dimanche