mis à jour le

Fondation Mohammed V pour la Solidarité : Une action soutenue en faveur des jeunes et des femmes

Une action soutenue est menée par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité en faveur des jeunes et des femmes, conformément aux Hautes orientations royales, dans le but d'améliorer les conditions socio-économiques et garantir l'intégration socioprofessionnelle de ces deux catégories.

en lire plus

MAP

Ses derniers articles: Aide marocaine au peuple malien: l'hôpital de campagne marocain en cours d'installation  Les initiatives solidaires du Maroc confortent sa position d'acteur incontournable en Afrique de l'Ouest (universitaire)  La cérémonie de remise des diplômes aux lauréats de la FP, une consécration de l’engagement royal en faveur de la promotion du secteur (ministre) 

Mohammed

AFP

Maroc: Mohammed VI appelle

Maroc: Mohammed VI appelle

AFP

Maroc: des détenus du mouvement de contestation graciés par le roi Mohammed VI

Maroc: des détenus du mouvement de contestation graciés par le roi Mohammed VI

AFP

Macron au Maroc pour une première rencontre avec le roi Mohammed VI

Macron au Maroc pour une première rencontre avec le roi Mohammed VI

Solidarité

AFP

Esclavage en Libye: le Ghana dénonce le manque de solidarité au sein de l'UA

Esclavage en Libye: le Ghana dénonce le manque de solidarité au sein de l'UA

Tour de France

L'équipe qui veut (re)mettre en selle les écoliers d'Afrique du Sud

L'équipe qui veut (re)mettre en selle les écoliers d'Afrique du Sud

AFP

En Afrique du Sud, solidarité contre la pire sécheresse depuis un siècle

En Afrique du Sud, solidarité contre la pire sécheresse depuis un siècle

jeunes

AFP

Le chômage des jeunes au Maroc, une "bombe

Le chômage des jeunes au Maroc, une "bombe

AFP

Togo: entre chômage et désespoir, des jeunes veulent en "finir" avec le régime

Togo: entre chômage et désespoir, des jeunes veulent en "finir" avec le régime

AFP

Le Sénégal promet une traque "sans répit" après le massacre de 13 jeunes en Casamance

Le Sénégal promet une traque "sans répit" après le massacre de 13 jeunes en Casamance