mis à jour le

Un militant homosexuel torturé et assassiné au Cameroun

La communauté gay au Cameroun est sous le choc après la découverte, lundi, du corps d'un des plus célèbres militants des droits homosexuels du pays, assassiné et horriblement mutilé. Eric Ohena Lembembe, journaliste, et directeur de la Fondation camerounaise de lutte contre le sida (Camfaids), a été découvert à son domicile de Yaoundé par des amis qui s'inquiétaient de son silence. Selon l'un d'eux cité par Human Rights Watch, Eric Lembembe avait apparemment le cou et les pieds brisés et son visage, ses mains et ses pieds avaient été brûlés avec un fer à repasser. Les menaces « des voyous anti...


Yahoo! Actualités

Ses derniers articles: Les familles des otages du Niger retenus depuis 3 ans manifestent  Marche symbolique  Egypte: le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

militant

AFP

RDC: arrestation d'un militant pro-démocratie accusé d' "espionnage" par la police

RDC: arrestation d'un militant pro-démocratie accusé d' "espionnage" par la police

AFP

Guinée: décès d'un militant de l'opposition en détention provisoire

Guinée: décès d'un militant de l'opposition en détention provisoire

AFP

Nigeria: non-lieu pour le militant pro-Biafra Nnamdi Kanu

Nigeria: non-lieu pour le militant pro-Biafra Nnamdi Kanu

homosexuel

AFP

La Cour de cassation valide le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain

La Cour de cassation valide le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain

AFP

Une nuit dans un discret bar homosexuel de Kampala

Une nuit dans un discret bar homosexuel de Kampala

Société

L'Europe, un refuge pour les homosexuels africains

L'Europe, un refuge pour les homosexuels africains

torture

AFP

La torture davantage acceptée en France depuis les attentats

La torture davantage acceptée en France depuis les attentats

AFP

La Tunisie "sur la bonne voie" dans la lutte contre la torture selon l'ONU

La Tunisie "sur la bonne voie" dans la lutte contre la torture selon l'ONU

AFP

Sous Habré, la faim tuait plus que la torture dans les prisons tchadiennes

Sous Habré, la faim tuait plus que la torture dans les prisons tchadiennes