mis à jour le

Autorité de régulation du sous-secteur de l'électricité (ARSE) : La règlementation économique et financière au centre d'un atelier

Fournir aux différents acteurs du sous-secteur de l'électricité les fondamentaux de la régulation des activités de l'industrie électrique, c'est à cette fin que se tient du 16 au 18 juillet 2013 à Ouagadougou un atelier. La cérémonie d'ouverture de cet atelier a été présidée par Moussa Ouattara, représentant le ministre des mines et de l'énergie.

En rappel, c'est par une loi du 20 novembre 2007 portant règlementation générale du sous-secteur de l'électricité au Burkina Faso que l'ARSE a été créée. Il s'agit d'une autorité administrative indépendante dotée de la personnalité morale et de l'autonomie de gestion, chargée de la régulation des activités de production, d'exploitation, de transport, de distribution, de vente, d'exportation et d'importation de l'électricité sur toute l'étendue du territoire national.

Mais depuis 2007, son opérationnalisation véritable se fera attendre jusqu'à une date récente. En effet, c'est le 10 juillet 2013 que les responsables des différentes directions techniques de l'Autorité sont officiellement rentrés en fonction. Et le présent atelier vise, comme annoncé par la présidente de l'ARSE, Mariam Gui Nikiéma, « à permettre à ces directeurs de s'imprégner du contenu de leurs missions à travers une appropriation des fonctions liées aux métiers de base de la régulation de l'industrie électrique ». En effet, c'est d'eux que sont tributaires les performances de l'ARSE sur le terrain, a indiqué Moussa Ouattara.

L'occasion sera également celle de partage d'informations relatives à la règlementation du sous-secteur de l'électricité à l'attention des autres acteurs intervenant dans le domaine de l'électricité. Ils sont au total 45, représentant le ministère des mines et de l'énergie, le ministère de l'économie et des finances, la SONABEL, les Coopératives d'électricité (COOPEL) produisant et/ou distribuant l'électricité en milieu rural, les fermiers (entreprises accompagnant les coopératives d'électricité), les partenaires techniques et financiers (PTF) s'activant au renforcement des capacités de l'ARSE, les associations de consommateurs.

Avec l'ensemble de ces acteurs réunis autour d'une même table, il s'agira de jeter les bases d'un mécanisme de consultations régulières ; l'objectif étant à terme, de faire en sorte qu'entre opérateurs, entre opérateurs et l'Etat, entre les consommateurs et tout ce groupe d'acteurs, l'on « puisse parler le même langage », a précisé Mme Nikiéma.

Les activités entrant dans le cadre de l'atelier

La réussite des missions assignées à l'ARSE devra trouver à être favorisée durant ces trois jours. En effet, le consultant - la firme canadienne Dev2E International qui a réussi l'exploit d'accompagner le Niger, le Cameroun, la Côte-d'Ivoire - présentera les notions et concepts qui sont les fondements de la régulation et de l'organisation des marchés l'électricité, en faisant ressortir :
- le lien entre les concepts théoriques de la règlementation économique et financière et les aspects pratiques vécus dans l'industrie électrique ;
- les modèles de régulation tels qu'ils sont appliqués actuellement dans l'industrie électrique ;
- l'établissement d'un forum d'échanges entre les participants dans le but de mieux appréhender la réalité de l'encadrement juridique et de l'environnement institutionnel du marché national de l'électricité.

Au résultat, il est attendu que les bases d'une régulation véritablement opérationnelle soient jetées. Une telle régulation « permettra de rassurer les différents investisseurs afin qu'ils puissent venir investir au niveau du secteur de l'énergie, en particulier dans le sous-secteur de l'électricité au Burkina », a indiqué le représentant du ministre en charge de l'énergie. Toute chose qui contribuera, peut-on espérer, non seulement au développement de notre environnement économique, mais aussi à faciliter l'accès qualitatif et équitable de nos populations au service public de l'électricité.

Fulbert Paré

Lefaso.net

lien utile : Autorité de régulation du sous-secteur de l'électricité (ARSE) : Une institution indépendante bientôt opérationnelle

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

autorité

AFP

En Libye, le gouvernement d'union renforce son autorité

En Libye, le gouvernement d'union renforce son autorité

Larbi Amine - Lemag

Maroc : Une autorité pour l’égalité des sexes en création

Maroc : Une autorité pour l’égalité des sexes en création

Nabil

Burkina Faso : une Haute autorité pour contrôler l'importation des armes et leur utilisation

Burkina Faso : une Haute autorité pour contrôler l'importation des armes et leur utilisation

économique

AFP

Nigeria: le pays s'enfonce dans la crise économique

Nigeria: le pays s'enfonce dans la crise économique

AFP

La Zambie, pays durement touché par la crise économique

La Zambie, pays durement touché par la crise économique

AFP

L'Afrique du Sud, un géant du continent africain face

L'Afrique du Sud, un géant du continent africain face

atelier

Nabil

Propriété intellectuelle : Les futures gendarmes en atelier de formation et de sensibilisation

Propriété intellectuelle : Les futures gendarmes en atelier de formation et de sensibilisation

[email protected] (Author Name)

Cinéma : Le 26e atelier de Sud Ecriture du 11 au 18 septembre

Cinéma : Le 26e atelier de Sud Ecriture du 11 au 18 septembre

La Rédaction

Atelier sur la protection du patrimoine culturel : AFIN QUE L’IMPLICATION SE RENFORCE

Atelier sur la protection du patrimoine culturel : AFIN QUE L’IMPLICATION SE RENFORCE