mis à jour le

Burkina Faso : 1234 compétences au service de l'administration publique

L'Ecole nationale d'administration et de magistrature (ENAM) a organisé, ce mardi 16 juillet 2013, en présence du Premier ministre, Luc Adolphe Tiao, la cérémonie officielle de clôture de l'année académique 2012-2013. Placé sous le thème « La conscience professionnelle pour une administration publique efficiente au service du développement », l'événement a consacré la sortie de 1234 élèves, toutes disciplines confondues.

Clôture de fin d'année, sortie de promotion et désignation de la personnalité énarque de l'année. Le rituel est respecté à l'Ecole nationale d'administration et de magistrature (ENAM) devant un parterre de personnalités. Présidé par le Premier ministre Beyon Luc Adolphe Tiao, le cérémonial s'est tenu cette année, sous le thème : « La conscience professionnelle pour une administration publique efficiente au service du développement ». A l'occasion, 1234 compétences, issues de 42 filières, ont été mises à la disposition de l'administration publique pour emploi.

Des difficultés qui plombent la formation à l'ENAM

Après avoir rendu un hommage à deux disparus au cours de l'année, le délégué général des élèves de l'école, Louis Bernard Ouédraogo a égrené à l'attention du Premier ministre, un chapelet de difficultés auxquelles les élèves font face. De l'exiguïté de la salle informatique à l'insuffisance de salles de cours en passant par l'insuffisance des ordinateurs, du manque de connexion au réseau Wi-Fi et la reproduction à leurs propres frais les supports de cours par les élèves, les difficultés qui empêchent une meilleure formation à l'ENAM sont nombreuses. La promotion 2011-2013 a choisi comme nom de baptême « Docteur Ki Zachaël ». En rappel, le Docteur Zachaël Ki était diplômé en droits et était enseignant dans plusieurs établissements dont l'ENAM. Il a également occupé le poste de Secrétaire général du Médiateur du Faso. Coup du sort, il est mort accidentellement sur la route nationale N°1. Pour le délégué général des élèves, « le choix du nom de cet illustre disparu comme nom de baptême, c'est une manière de saluer sa mémoire dont l'absence crée un vide chez les élèves, le corps professionnel et au niveau de l'administration de l'ENAM ».

Après avoir passé deux ans sur les bancs de l'ENAM, ils se sont engagés pour un service public de qualité. Et au Secrétaire général de l'ENAM, Mathias Traoré, de renchérir en ces termes : « En choisissant comme parrain M. Soungalo Apollinaire Ouattara, président de l'Assemblée nationale, ce thème et ce nom ce baptême, vous avez opté de respecter un certain nombre de valeurs de la fonction publique à savoir la dignité, la loyauté, la compétence, la rigueur, la détermination et le service public bien rendu ».

Léné Sebgo, personnalité énarque de l'année

Au total 1407 élèves ont suivi avec succès les examens de fin de formation cette année à l'ENAM. Venant de différents pays dont le Tchad, la République de la Centrafrique, le Togo, le Niger, seuls 1234 de ces élèves seront reversés à la fonction publique du Burkina Faso. A l'unanimité, ils ont désigné Léné Sebgo, ministre de la Santé, personnalité énarque de l'année.

Instituée depuis 2006, la désignation de la personnalité énarque permet, selon le Secrétaire général de l'ENAM, de distinguer et de rendre hommage à un ancien énarque dont l'exemplarité de son cursus académique et professionnel force l'admiration et inspire les élèves. Ce rituel vise aussi à promouvoir la culture de l'excellence chez tous les énarques et de créer les valeurs de référence pour ceux qui sont toujours en formation.

Après avoir écouté les doléances des élèves de l'ENAM, le Premier ministre Luc Adolphe Tiao, a promis de trouver des réponses à certaines d'entre elles. Porté vers une administration publique compétente, il a appelé les énarques à travailler pour une « administration efficiente caractérisée par la transparence, l'éthique, l'équité et la compétence ».

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Burkina

AFP

Pédagogique, ironique, mordant: les moment-clés du débat entre Macron et les étudiants au Burkina Faso

Pédagogique, ironique, mordant: les moment-clés du débat entre Macron et les étudiants au Burkina Faso

AFP

Le Burkina Faso lance la plus grande centrale solaire d’Afrique de l’Ouest

Le Burkina Faso lance la plus grande centrale solaire d’Afrique de l’Ouest

AFP

Journaliste tué au Burkina : le frère de Compaoré arrêté en France

Journaliste tué au Burkina : le frère de Compaoré arrêté en France

Faso

AFP

Amical: le match Nigeria-Burkina Faso

Amical: le match Nigeria-Burkina Faso

AFP

CAN: "Quelqu'un ne nous a pas laissé gagner le match" s'insurge le sélectionneur du Bukina Faso

CAN: "Quelqu'un ne nous a pas laissé gagner le match" s'insurge le sélectionneur du Bukina Faso

AFP

CAN: Burkina Faso et Egypte se neutralisent 1-1 et vont en prolongation en demi-finales

CAN: Burkina Faso et Egypte se neutralisent 1-1 et vont en prolongation en demi-finales

compétences

Leila Assam - Lemag

Voici les 10 compétences clés dont nous aurons besoin en 2020 pour être productifs

Voici les 10 compétences clés dont nous aurons besoin en 2020 pour être productifs

Leila Assam - Lemag

Voici les 10 compétences clés dont nous aurons besoin en 2020 pour être productifs

Voici les 10 compétences clés dont nous aurons besoin en 2020 pour être productifs

MAP

Le Forum des compétences marocaines en Amérique du Nord, le 26 octobre

Le Forum des compétences marocaines en Amérique du Nord, le 26 octobre