mis à jour le

Le président soudanais, recherché par la CPI, a quitté le Nigeria

Le président soudanais Omar El-Béchir, recherché par la CPI pour crimes de guerre, a quitté le Nigeria, a déclaré mardi un porte-parole de l'ambassade du Soudan, alors que des voix se sont élevées pour demander son arrestation. Le président soudanais Omar El-Béchir,recherché par la CPI pour crimes de guerre, a quitté le Nigeria, a indiqué mardi un porte-parole de l'ambassade du Soudan, alors que des voix se sont élevées pour demander son arrestation. "Il est parti dans l'après-midi" (de lundi), (...) - Les dernières dépêches

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

président

AFP

Ethiopie: le président démissionnaire de l'Assemblée évoque un "manque de respect"

Ethiopie: le président démissionnaire de l'Assemblée évoque un "manque de respect"

AFP

Afrique du Sud: l'avenir judiciaire du président Zuma s'obscurcit

Afrique du Sud: l'avenir judiciaire du président Zuma s'obscurcit

AFP

Madagascar: le président appelle au calme dans la "guerre" contre la peste

Madagascar: le président appelle au calme dans la "guerre" contre la peste

recherche

AFP

A Mogadiscio, des habitants désespérés

A Mogadiscio, des habitants désespérés

AFP

Libye: Seif al-Islam toujours recherché par la justice

Libye: Seif al-Islam toujours recherché par la justice

AFP

Maroc: le leader de la contestation dans le nord recherché

Maroc: le leader de la contestation dans le nord recherché

Nigéria

AFP

Quatre missionnaires britanniques enlevés dans le sud du Nigeria

Quatre missionnaires britanniques enlevés dans le sud du Nigeria

AFP

Mondial-2018: le sélectionneur du Nigeria ne veut pas d'un nouveau conflit sur les primes

Mondial-2018: le sélectionneur du Nigeria ne veut pas d'un nouveau conflit sur les primes

AFP

Le Nigeria s'inquiète d'une épidémie possible de variole du singe

Le Nigeria s'inquiète d'une épidémie possible de variole du singe