mis à jour le

Le secrétaire général du ministère de la Communication, Adama Barro, s'est exprimé sur les accusations d'immixtion et sur les responsabilités du ministère dans les médias publics.

De l'immixtion dans les médias publics "Je voudrais dire que le terme immixtion est inapproprié parce que jusqu'à preuve du contraire, la RTB est sous la tutelle du ministère de la Communication, et le ministre de la Communication est le directeur de publication des organes publics dont la RTB. Nous encadrons les médias publics comme les textes l'exigent. Et quand nous nous adressons à la RTB, c'est dans les termes de respecter les règles du métier, à savoir l'équilibre dans le traitement de (...) - Société & culture

accusations

AFP

Nigeria: la police "invite" le président du Sénat

Nigeria: la police "invite" le président du Sénat

AFP

Athlétisme: le contrôle positif de Kiprop confirmé, ses accusations d'irrégularités rejetées

Athlétisme: le contrôle positif de Kiprop confirmé, ses accusations d'irrégularités rejetées

AFP

Sahara occidental: Téhéran dément "fermement" les accusations de Rabat

Sahara occidental: Téhéran dément "fermement" les accusations de Rabat

médias

AFP

Une génération de femmes

Une génération de femmes

AFP

Violences pastorales au Nigeria: les médias rappelés

Violences pastorales au Nigeria: les médias rappelés

AFP

RDC: Kabila nomme des nouveaux dirigeants dans les médias publics

RDC: Kabila nomme des nouveaux dirigeants dans les médias publics