mis à jour le

Les prix flambent, le tourisme trinque...

Points: 
Poissons, légumes frais, lait, fruits secs... les plus touchés
Une perte de 160.000 nuitées chez les touristes résidents
Il y a aussi l'impact des calendriers grégorien et hégire

On n’y échappe pas. Les effets de calendrier sur l’économie sont flagrants. Le constat n’est pas nouveau. En atteste l’étude sur les «effets de ramadan et leurs interactions avec ceux de la saison» que vient de publier le Haut commissariat au plan. Autre constante, qui hante les prévisionnistes du HCP: le fait que la vie des agents économiques soit rythmée par deux calendriers nettement différents et en perpétuel chevauchement.

Légende Image: 

L’effet classique que ressort ces infographies traduit l’effet moyen du Ramadan indépendamment de sa position dans l’année grégorienne. Or l’effet chevauchement traduit l’effet supplémentaire alors que Ramadan coïncide, comme c’est le cas cette année, avec la haute saison touristique (juillet-août)

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

prix

AFP

Hausse significative des prix des carburants en Egypte

Hausse significative des prix des carburants en Egypte

AFP

Au Mozambique, les voix critiques paient le prix fort

Au Mozambique, les voix critiques paient le prix fort

AFP

Cacao: accord Côte d'Ivoire et Ghana sur les prix

Cacao: accord Côte d'Ivoire et Ghana sur les prix

tourisme

AFP

Tunisie: "vraie reprise" du tourisme après des années difficiles

Tunisie: "vraie reprise" du tourisme après des années difficiles

AFP

Egypte:

Egypte:

AFP

Année record pour le tourisme au Maroc, avec 11,35 millions de visiteurs

Année record pour le tourisme au Maroc, avec 11,35 millions de visiteurs