mis à jour le

Une visite très attendue et finalement très ordinaire de Sellal à Tizi-Ouzou

Un petit tout et puis s'en vont ! Le titre de la chanson pour enfants s'applique parfaitement bien à la virée que vient de faire le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, à Tizi-Ouzou.

Attendue par l'opinion publique nationale tout comme la population locale, cette visite du Premier ministre ressemble à tous points de vue aux autres. Ni la spécificité « politique » locale, ni les retards enregistrés en termes de développements n'ont donné un cachet particulier à cette visite. Abdelmalek Sellal a tout simplement fait une visite ordinaire faite de promesses, d'inaugurations et de lancements de projets.

Parmi les annonces, on retiendra cette promesse de « jonction entre les deux trémies » de la ville de Tizi-Ouzou. Les deux trémies se trouvant sur l'avenue Abane-Remdane, principale artère de la ville des Genêts, sont distantes de 200 m. Cette courte distance crée des embouteillages monstres à longueur de journée et empêche les piétons de marcher tranquillement dans une zone qui contient deux jardins publics.

Le Premier ministre a également « inspecté » une cité de logements appelée « cité d'excellence de Oued-Falli ». Le marché de réalisation de ces logements a été confié à une entreprise chinoise dans un délai contractuel de 28 mois. Ces 5000 logements, faisant partie d'un programme de 15.500 unités Lpl, alloué à la wilaya au titre du plan quinquennal 2010- 2014, ont été destinés pour la ville de Tizi-Ouzou, pour la prise en charge de la demande en logements, dont les dernières attributions effectuées dans cette cité remontent à près de 15 ans.

La wilaya de Tizi-Ouzou connaît d'énormes retards dans certains chantiers. C'est le cas du nouveau stade. « Vous n'avez aucun problème avec l'administration algérienne, prenez vos dispositions pour livrer le chantier à la date prévue », a particulièrement insisté M. Sellal auprès des responsables de l'entreprise espagnole de réalisation FCC-Construction.

Le projet implanté à Boukhalfa, à la sortie ouest de la ville de Tizi-Ouzou, et qui sera réalisé selon les normes internationales, a été confié à un groupement d'entreprises algéro-espagnol. Il s'agit de FCC-Construction pour l'Espagne et ETRHB Haddad, pour l'Algérie, rapporte l'APS.

Sellal a également lancé les travaux de la pénétrante qui va relier Tizi-Ouzou à l'autoroute Est-Ouest, avant de rallier Alger en vue d'accueillir le chef de l'Etat qui venait de rentrer de 80 jours de soins en France.

Essaïd Wakli

 

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

visite

AFP

Algérie: la visite de Merkel reportée

Algérie: la visite de Merkel reportée

AFP

A Alger, Macron en visite aussi symbolique que stratégique

A Alger, Macron en visite aussi symbolique que stratégique

AFP

Egypte: Sissi reçoit le président libanais pour sa première visite

Egypte: Sissi reçoit le président libanais pour sa première visite

Sellal

Djamila Ould Khettab

Sellal : Pas d’ouverture des frontières de l’extrême sud du pays

Sellal : Pas d’ouverture des frontières de l’extrême sud du pays

Contributeur AF

Pré-campagne : Saidani est ma bouche, Sellal mes mains, Saïd ma tête… PAR Kamel DAOUD

Pré-campagne : Saidani est ma bouche, Sellal mes mains, Saïd ma tête… PAR Kamel DAOUD

Abdou Semmar

Abdelmalek Sellal : “Parole, parole, parole” !

Abdelmalek Sellal : “Parole, parole, parole” !