mis à jour le

Modibo Sidibé ou la révolution du terrain

Après le lancement réussi de sa campagne à Kayes, évènement ayant enregistré une forte mobilisation, Modibo Sidibé a sillonné le pays soninké avant de revenir à Bamako, le temps de rencontrer plus de 500 jeunes leaders dans la salle de Presse du CICB le samedi 13 juillet et reprendre son bâton de candidat laboureur de terrain dans la région de Ségou. La dynamique Modibo Sidibé continue de provoquer des  ralliements dont le dernier, celui  de l’ancien maire de Sikasso, Mama Sylla. Des échos élogieux parviennent de tout le pays. En homme, organisé, prévoyant et discret, Modibo Sidibé est en train de créer ce que l’on peut à juste titre qualifier de Révolution du terrain. En effet, son credo n’est autre que celui du terrain et c’est de là que viendra ce que certains appellent la surprise de la Maison Bleue le soir du 28 juillet 2013.

Modibo Sidibé

Une campagne de proximité  systématique

 Mêlant l’expérience du tacticien tissant sa toile dans le secret, l’ancien premier ministre est en train de faire monter une vague de plus en plus reconnue dans le pays profond. Avec un courage physique peu commun, payant sans retenue de sa personne,  il fut le seul candidat à s’être rendu à Kidal en 2012 au moment où les  » revenus de la Lybie «  paradaient avec les armes dans la 8ème capitale régionale du Mali quand on le dissuadait de s’y rendre. A l’époque, Modibo Sidibé fut le seul candidat ayant consacré deux mois pour sonder et interroger les profondeurs du pays jusqu’aux plus petits villages avant de répondre à l’appel citoyen lui demandant d’être candidat. Il aura, au-delà des capitales régionales, visité les chefs lieux de cercles et d’arrondissements. Avec sa stratégie de la fourmi ne négligeant aucun grain et de l’abeille butineuse visitant chaque fleur, il  a consenti à l’effort physique de fouler le sol des plus petits villages. Il aura été depuis 2012 le seul candidat qui aura écouté le plus de chefs de villages, d’imams, savouré la saveur de nos brousses.

 Et pourtant on l’oublie souvent  à moins que  ses détracteurs mal intentionnés ne le disent sciemment, Modibo Sidibé a toujours visité le pays profond et cela depuis de nombreuses années. Un jeune Sarakolé se souvient que ministre de la santé, il a  inauguré le CESCOM de son village, telle femme rurale lui rappelle le souvenir d’une rencontre en tant que premier ministre dans le pays profond. C’est dire que le Candidat de la Synthèse, porteur du projet de société le plus visionnaire MALI HORIZON 2030, connait bien le Mali des profondeurs et des subtilités culturelles  plus que ceux qui s’en revendiquent.

Une stratégie mûrie de longue date

Celui qui compte plus sur l’adhésion citoyenne à sa démarche politique et à son projet visionnaire que sur la mobilisation de sommes faramineuses avance non masqué mais discret. Il est de tous les grands candidats celui qui fait le moins de tapage médiatique et publicitaire à Bamako car n’ayant pas les grands moyens contrairement à ce que l’on a  fait croire à une partie de l’opinion.  Modibo Sidibé est le candidat des citoyennes et itoyens, plus nombreux que les simples militants politisés. Ces citoyennes et citoyens témoignent de leur adhésion à sa démarche de terrain, de visite systématique des zones reculées.  L’inspirateur du parti F.A.R.E. (Forces Alternatives pour le Renouveau et l’Emergence) rallié par une douzaine de partis et 270 associations dans le cadre d’un nouveau pôle politique, est en train de gagner le c½ur du Mali profond. N’est-ce pas la même démarche qui a fait gagner Macky Sall au Sénégal en dépit des ralliements d’autres au second tour ? En tous les cas, si Macky a été au second tour face au président Wade, ce n’est ni dû au bruitage médiatique ni à la maestria d’une communication géniale mais à une stratégie de terrain bien avant les élections. Modibo Sidibé a compensé la jeunesse de son parti par son lien intime et personnel avec le Mali profond, son approche directe avec l’électeur.

La vague bleue monte en puissance et sa voix s’entend de plus en plus. Et pourtant, même dans la capitale, haut lieu âprement disputé par tous, la montée de Modibo Sidibé est  reconnue au-delà même de son propre camp. Il s’agit d’une Révolution en marche, celle du terrain et de la Citoyenneté nouvelle, l’un des points essentiels de MALI HORIZON 2030, son programme visionnaire.

Amadou Koné

 

 

Section Fare de la Commune II :

Me Diarra Fatoumata Sidibé à pied d’½uvre pour la victoire  finale

Me Diarra Fatoumata Sidibé

Me Diarra Fatoumata Sidibé

Faire adhérer les femmes et les jeunes de la Commune II du district de Bamako aux idéaux du candidat Modibo Sidibé en lice pour la présidentielle du 28 juillet. Telle est l’ambition mais aussi le combat que Me Diarra Fatoumata Sidibé ne cesse de mener dans son fief électoral en Commune II. Dans un entretien qu’elle a bien voulu nous accorder, elle nous parle de la stratégie mise en place lors de cette campagne présidentielle au niveau de la Commune II pour la victoire finale du candidat Modibo Sidibé.

 

Me Diarra Fatoumata Sidibé est avocate à la Cour, secrétaire adjointe aux questions juridiques du parti Fare An Ka Wuli et non moins secrétaire politique de la section Fare de la commune II du District de Bamako.

« Au niveau de la section Fare de la commune II, nous avons entrepris de nombreuses actions en vue d’assurer la victoire finale à notre candidat Modibo Sidibé lors de la présidentielle du 28 juillet prochain. Nous avons tout d’abord engagé une action de sensibilisation à travers le porte-à-porte, pour convaincre les populations de l’action de cet homme d’Etat qui a eu à faire ses preuves en tant que ministre de la Santé. J’en veux pour preuve l’instauration du Mois de la Solidarité. C’est un homme d’Etat qui a fait ses preuves au niveau du ministère des Affaires étrangères. C’est un homme d’Etat qui a fait ses preuves au niveau du Secrétariat général de la Présidence et au niveau de la Primature. Je pense que Modibo Sidibé n’est plus à présenter », explique notre interlocutrice. Et de poursuivre : « Modibo Sidibé nous fait une nouvelle offre politique. Ici, en Commune II, nous présentons les grandes lignes du projet de société pour le Mali, ainsi que son programme horizon 2030. À côté de ces actions, nous avons initié depuis deux mois, une série de formations chaque samedi au siège de la section Fare sis à Niaréla à l’intention de nos militants, jeunes et femmes, sur l’importance des élections. Cela, pour qu’ils puissent s’approprier  la chose politique et qu’ils puissent savoir que leur avenir dépend de ces élections. Nous faisons de la formation et de la sensibilisation notre crédo, pour jouer pleinement notre partition. Pour cette campagne présidentielle, nous avons entamé au niveau de la section Fare de la Commune II, le dimanche matin, très tôt, une action de citoyenneté à travers une journée d’assainissement. Nous avons nettoyé les principales artères de la Commune II. Cette opération d’assainissement a concerné également le marché de Médine. Selon les responsables du marché que nous avons rencontrés, dans l’histoire même du marché, aucun parti politique n’avait posé un tel acte ».  Aussi, nous confie-t-elle, le dimanche dernier, un grand meeting avec les gros bras du clan Madou Touré dit « Wara », a été organisé.  Et le lundi nous avons rencontré les personnes en situation de handicap pour formaliser leur adhésion aux idéaux de Modibo Sidibé, car ils n’ont pas oublié le passage de Modibo Sidibé au ministère de la santé.   »Durant cette campagne présidentielle, nous comptons effectuer une visite de courtoisie aux notabilités de la Commune II, à l’image de notre candidat qui a montré la voie en allant voir les populations de l’intérieur et de l’extérieur du pays pour demander leurs bénédictions. La dernière semaine de cette campagne présidentielle sera mise à profit pour apporter notre soutien aux personnes en situation difficile et surtout en cette période de Ramadan à travers les distributions de vivres... Aussi, la campagne sera sanctionnée en Commune II par une grande caravane de mobilisation. C’est pour vous dire que nous travaillons pour la victoire finale de notre candidat Modibo Sidibé », a-t-elle conclu.

Kassim TRAORE

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

révolution

AFP

Des milliers de Libyens célèbrent le 6e anniversaire de la révolution

Des milliers de Libyens célèbrent le 6e anniversaire de la révolution

AFP

L'Egypte depuis sa révolution de 2011 en dix dates

L'Egypte depuis sa révolution de 2011 en dix dates

AFP

Tunisie: 6e anniversaire la révolution sur fond de contestation sociale

Tunisie: 6e anniversaire la révolution sur fond de contestation sociale

terrain

AFP

Italie: le Ghanéen Muntari (Pescara) quitte le terrain après des cris racistes

Italie: le Ghanéen Muntari (Pescara) quitte le terrain après des cris racistes

AFP

CAN: le Burkina en terrain quasi-conquis face

CAN: le Burkina en terrain quasi-conquis face

AFP

RDC: contestation de la cession d'un terrain scolaire

RDC: contestation de la cession d'un terrain scolaire