mis à jour le

Crédit du Maroc envisage une augmentation de capital en numéraire de 450 MDH

Un mois à peine après l'augmentation du capital de la banque via une conversion optionnelle des dividendes 2012 en actions, Crédit du Maroc revient à la charge en sollicitant de ses actionnaires une nouvelle augmentation de capital. Celle-ci se fera cette fois via un apport en numéraire, pour un montant maximum de 450 MDH. L'opération, pour laquelle les actionnaires de la banque sont convoqués à une assemblée générale qui se tiendra le 25 juillet 2013, se matérialisera par l'émission d'un nombre maximum de 818 181 actions nouvelles d'une valeur nominale de 100 dirhams chacune, assorties d'une prime émission de 450 dirhams, soit un prix de 550 dirhams par action.

Tous les actionnaires de la filiale marocaine du groupe français Crédit Agricole S.A auront droit de souscrire à cette augmentation de capital au prorata de leur participation dans le capital social.

Ces actions nouvelles qui seront émises dans le cadre de cette opération seront assimilées aux actions anciennes du point de vue des droits et des obligations, et porteront jouissance à compter du 1er janvier 2013.

 

Nouveau ratio de solvabilité

 

Avec cette nouvelle augmentation de capital durant l'année 2013, Crédit du Maroc s'engage à renforcer ses fonds propres afin d'améliorer davantage le niveau de ses ratios de solvabilité et continuer ainsi à se conformer aux nouvelles exigences de Bank Al-Maghrib en la matière. Pour rappel, les banques de la place sont tenues, depuis le 30 juin 2013, de respecter un Tier 1 de 9 % et un ratio de solvabilité de 12 %. Ces nouvelles dispositions de l'institut d'émission visent à aider les banques marocaines à mieux se préparer à la mise en place des règles de Bâle III.

Notons qu'à fin 2012, la banque affichait un ratio de solvabilité de 13,2 %, et le noyau des capitaux propres, Tier 1, représentait 70,3 % des fonds propres. Les fonds propres règlementaires de la banque ressortaient à 5 022 MDH. Depuis, la banque a renforcé ses fonds propres via l'augmentation du capital par conversion optionnelle des dividendes 2012 en actions, opération à laquelle a souscrit entièrement la maison mère, qui contrôle 77,42 % du capital de la banque marocaine. Cette nouvelle opération d'augmentation du capital confirme la volonté du Crédit du Maroc de renforcer son assise financière pour faire face à son développement et continuer à respecter, par la même occasion, les nouvelles règles prudentielles de Bank Al Maghrib.

MD

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

crédit

AFP

Afrique du Sud: amnistie générale du crédit en vue avant les élections

Afrique du Sud: amnistie générale du crédit en vue avant les élections

La rédaction

Un crédit

Un crédit

TunEconomist

Credit Agencies: The arrogance of failure

Credit Agencies: The arrogance of failure

Maroc

AFP

Le roi du Maroc en visite au Soudan du Sud

Le roi du Maroc en visite au Soudan du Sud

AFP

Le roi du Maroc en visite au Soudan du Sud

Le roi du Maroc en visite au Soudan du Sud

AFP

Retour du Maroc

Retour du Maroc

augmentation

AFP

L'Afrique du Sud recommande une augmentation de 8% au plus des frais universitaires

L'Afrique du Sud recommande une augmentation de 8% au plus des frais universitaires

AFP

Augmentation de la présence militaire française en Côte d'Ivoire

Augmentation de la présence militaire française en Côte d'Ivoire

AFP

Tunisie: des centaines de manifestants réclament une augmentation de salaire

Tunisie: des centaines de manifestants réclament une augmentation de salaire